(photo DR)
(photo DR)

Quand les bulles rencontrent quelques croûtes fleuries, lavées, pressées et pâtes molles… Autour de Champagne Tasting, ce 6 avril, Terre de Vins vous propose son plateau de fromages en accord avec les champagnes de vignerons présents sur l’évènement, de quoi vous initier à un mariage inédit. Cheers and Cheese !

3ème partie : Zero dosage, millésimés, rosé… les accords inédits

Champagne Lemaire père et fils – Millésime 2008
60% pinot noir, 30% chardonnay, 10% pinot meunier, dosé à 8g

2008 : voilà un millésime riche. Au nez : vanille, coing, miel, pomme chaude sur des notes de tabac blond.
Crémeux avec une belle longueur, cette cuvée « épicée » garde une tension et une salinité en fin de bouche. Un chèvre à la fleur de Ré ou un Gouda au cumin joueront la carte des exhausteurs pour révéler sel et épices caractéristiques de ce champagne.

Clé de l’accord : À enrobage crémeux = fromage moelleux


(Photo : A. Beauvais – F. Hamel / CERCLES CULINAIRES DE FRANCE)

Champagne Moutardier – Cuvée Pure Meunier Zéro Dosage

Un champagne frais sur des notes de fruits blancs (pomme, poire) et d’agrumes (pamplemousse). Désaltérant, cette cuvée s’ouvre à l’aération laissant les fruits jaunes et exotiques tapisser le palais. (clémentine, kumquat, litchi). Le Langres ou un chèvre frais que l’on accompagnera de petits cubes de mandarine sauront booster l’exotisme de ce meunier atypique. Le deuxième accord est à privilégier.

Clé de l’accord (presque) parfait : L’exotisme appelle l’exotisme !


(Photo : V. RIBAUT / Les Studios Associés / CNIEL)

Champagne Veuve Olivier et fils – Secret Nature
35% chardonnay, 10% pinot noir, 55% pinot meunier
Zéro dosage

Fraîcheur et richesse pour ce brut nature. En bouche, texture et consistance (banane crémée) domine avec une légère salinité en fin de bouche. Le Maroilles ou le Saint-Marcellin, deux fromages de caractère moelleux avec de la mâche accompagneront à merveille cette cuvée.

Clé de l’accord : Mâche en bouche, fromage à mâcher !


(Photo : V. RIBAUT / Les Studios Associés / CNIEL)

Champagne Le Gallais – Cuvée des Cèdres Brut Nature
45% pinot noir, 45% pinot meunier, 10% chardonnay

Salade de fruits, jolie, jolie. Texturisant au palais, ce champagne est une invitation à la découverte d’arômes fruités et exotiques. (orange, pamplemousse, kiwi). Les fruits noirs sont perceptibles en fin de bouche. La Mozzarella di Bufala Campana DOP ou le Brillat- Savarin (avec des dés de papaye), on frôle l’accord presque magique.

Clé de l’accord : L’exotisme appelant l’exotisme, poussez le mariage avec un fromage crémeux et onctueux auquel vous ajouterez des dés de fruits (mangue, papaye…)


(Photo : V. RIBAUT / Les Studios Associés / CNIEL)

Champagne Delavenne père et fils – Amour de Louise Grand Cru Bouzy
70% chardonnay, 30% solera de 8 millésimes (2004-2011)

Féminine et inimitable. Voici les maîtres mots de cette cuvée créée pour saluer la naissance de Louise, première née de la cinquième génération de la Famille Delavenne.
Notes fraîches d’aubépine, cassis, violette, chèvrefeuille. Une cuvée fleurie et élégante aux arômes délicats de fruits et de fleurs.
Le Saint-Félicien ou le Pélardon, deux fromages à pâtes molles viendront caresser le palais délicatement.

Clé de l’accord : De la délicatesse jusqu’au bout !


(Photo DR)

Champagne H. Billiot et fils – Cuvée rosé
Rosé d’assemblage, 80% pinot noir, 20% chardonnay dosé à 8g

Voir la vie en rose même avec les accords c’est possible.
Tendu et subtil. Fruité léger pour cette cuvée (cassis, groseille, pomelo) avec des notes de réglisse et de poivre en milieu de bouche. Une finale magnésienne sur de légers amers.
La Mimolette demi-vieille avec ses arômes de noisette épousera l’amertume d’un champagne rosé avec de la tension.

Clé de l’accord : Champagne rosé avec de la tension = fromage à pâte pressée cuite (noiseté)


(Photo : V. RIBAUT / Les Studios Associés / CNIEL)

Champagne Le Brun de Neuville – Grand Vintage 1995
95% chardonnay, 5% pinot noir, dosé à 5g

Un millésime opulent et solaire.
Au nez : pain d’épices, pain grillé, cire d’abeille, moka…au palais les arômes s’intensifient (cannelle, amande douce, thé fumé, châtaigne grillée…) Le caractère oxydatif de cette cuvée laisse place à quelques nuances balsamiques. La finale est moelleuse, saline et charpentée.
Un brie au mascarpone truffé, un morbier ou une crème de gorgonzola joueront le mariage avec un grand Champagne de gastronomie.

Clé de l’accord : champagne riche à caractère oxydatif = fromage riche (et crémeux) !