Au pays des IGP Pays d’oc, on peut jouer avec les cépages d’ici et d’ailleurs, permettant aux vignerons de sortir des sentiers battus et de proposer aux consommateurs des styles bien à eux. Démonstration en deux versions, en blanc et en bio, tirée du Terre de vins n°59 de mai/juin.

Domaine de Campaucels
Blanc Crécerellette 2018
7 €

« Campaucels », c’est le chant des oiseaux en occitan. Dans cette zone classée Natura 2000, entre Béziers et Montpellier, Cathy Do s’est installée vigneronne. Les oiseaux, qui s’observent sur ses 12 hectares de vignes, sont à l’honneur sur chaque étiquette. À Campaucels, le travail se fait en bio sur les 12 cépages différents : « Dans ce sol foulé par mes aïeux, j’ai planté les cépages classiques du Languedoc et remis au goût du jour ceux oubliés. » Ce Crécerellette, en hommage au petit faucon svelte qu’on peut avoir la chance d’observer sur ce territoire, est un assemblage original : vermentino, colombard et muscat petit grain. Sudiste, avec ses notes de pomelos, de pêche de vigne, d’eau de rose, il tranche aussi par sa vivacité, le minéral qui pointe, ce goût de caillou qu’on aurait ramené d’une balade. Cette gourmandise est une belle surprise, à prix doux. La vigneronne l’aime particulièrement avec des rougets à la plancha, marinés au fenouil… On ne peut que la suivre.

Domaine de Campaucels
34530 Montagnac
04 67 24 19 16
Site internet

Château Guilhem
Prestige 2018
10 €

C’est à Malviès, au cœur de l’appellation languedocienne Malepère, que depuis six générations les vignes de la famille Gourdou-Guilhem creusent ces coteaux d’argiles et de calcaire, avec vue sur la chaîne pyrénéenne. Sous la houlette de Bertrand Gourdou-Guilhem, qui a repris les 35 hectares familiaux en 2004, le vignoble a fait sa conversion bio depuis cinq millésimes. Cette cuvée Prestige en blanc représente bien le trait d’union entre deux mondes. Entre Méditerranée et Atlantique, entre Nord et Sud… C’est un assemblage de sauvignon (70 %) et de chardonnay. Le nez frais, légèrement anisé, graines de carvi, agrumes confits, révèle aussi de la floralité (genêt, fleur de buis), complétée par de la chair de fruits jaunes. C’est un appel gastronomique. Volumineux par sa matière, mais tendu par la végétalité naturelle du sauvignon et la pointe exotique acidulée en finale, il conviendra autant à un poisson cru aux baies roses qu’à une poêlée de légumes verts printaniers ou un chèvre frais en tartine.

Château Guilhem
11300 Malviès
04 68 31 14 41
Site internet