Après le Suisse Paolo Basso, sacré meilleur sommelier du monde en mars dernier, le Suédois Arvid Rosengren vient d’être désigné meilleur sommelier d’Europe, à l’issue de trois jours de compétition à San Remo (Italie).

Trente-six candidats de toute l’Europe se sont retrouvés vendredi dernier au Casino de San Remo, près de la frontière franco-italienne, pour disputer la treizième édition du concours de Meilleur sommelier d’Europe. Samedi, ils n’étaient plus que dix demi-finalistes, parmi lesquels quatre Français : David Biraud pour la France, Julie Dupouy pour l’Irlande, Rodolphe Chevalier pour le Luxembourg et Eric Zwiebel pour le Royaume-Uni. La finale se déroulait dimanche.

Après Serge Dubs en 1988, Gérard Basset en 1996, Enrico Bernardo en 2002, Andreas Larsson en 2004 ou encore Paolo Basso en 2010, c’est le candidat représentant la Suède, Jon Arvid Rosengren, qui a remporté la finale hier. Exerçant au Danemark, notamment pour les restaurants Umami et MASH, Arvid Rosengren avait été éliminé au stade de la demi-finale lors du dernier concours de Meilleur Sommelier du Monde, qui s’était soldé par le sacre de Paolo Basso.

Arvid Rosengren bat sur le fil le Français David Biraud, deuxième. Ils sont suivis par Julia Scavo (Roumanie), Christian Thorsholt Jacobsen (Danemark), Eric Zwiebel (Royaume-Uni) ou encore Aristide Spies (Belgique).

A noter que le Français Paul Brunet, 78 ans, deux fois meilleur sommelier de France en 1964 et 1966, a reçu ce week-end un hommage pour l’ensemble sa carrière, au service de “la promotion et la reconnaissance” du métier de sommelier.

Suivre Arvid Rosengren sur Twitter