A. Viller
A. Viller

A peine sacré, le caviste de La cave de Villiers sur Marne, David Morin, a livré ses premières impressions et émotions en exclusivité à Terre de Vins.

A peine les résultats dévoilés, quels sont vos premiers ressentis ?

Beaucoup d’émotion. C’était une journée très intense, à laquelle je me suis beaucoup préparé. Ce titre, c’est la délivrance !

Après ce lundi intense d’épreuves, quelles sont vos impressions sur cette finale ?

Pour avoir fait la finale 2020 à Bordeaux, celle-ci avait un niveau nettement supérieur. Les épreuves étaient plus complexes et nécessitaient beaucoup plus de réflexion, toujours dans un timing très serré.

Après une troisième place en 2020, quel a été votre secret pour l’emporter cette année ?

Beaucoup de préparation sur les deux ans. Tous les jours, je me suis mis sur les réseaux sociaux, j’ai lu les magazines, je suis allé voir les vignerons et me suis rendu sur des salons. On apprend tous les jours sur le terrain et c’est grâce à nos partenaires qu’on avance.

Quels sont vos projets à peine ce titre de Meilleur caviste de France 2022 décroché ?

J’ai déjà monté une nouvelle boutique suite au concours 2020. Aujourd’hui, j’ai à cœur d’être un ambassadeur de la profession de caviste, pour attirer plus de flux dans les boutiques des cavistes indépendants comme des franchisés.

Quelle bouteille allez-vous déboucher pour célébrer cette belle victoire ?

Du Champagne évidemment !