C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès cette semaine de Denis Durantou. Il marchait sur sa soixante-troisième année. Pomerol est en deuil. Son parcours est intimement lié à cette appellation.

Millésime 1957, Denis Durantou passe par l’école des sciences politiques et devient vigneron dans la propriété familiale. Son destin est alors attaché à celui de L’Église-Clinet, ce magnifique domaine de Pomerol. Fin lettré, doté d’un fort tempérament tout en étant très discret, Denis Durantou acquiert la réputation d’être un excellent vinificateur. Ses vins deviennent de grands classiques. Consultant à ses heures perdues, il va aussi s’investir dans les années 2000 dans le domaine Les Cruzelles à Lalande de Pomerol. Les années 2010 seront celles d’un autre projet, dans les côtes de Castillon avec le Château Montlandrie. Denis Durantou était à la fois reconnu pour son professionnalisme et pour sa gentillesse.

Nous adressons nos sincères condoléances à son épouse, l’artiste peintre Marie Reilhac, à ses trois filles ainsi qu’à tous ses proches.