Le tire-bouchon électrique à succès a été commercialisé dans un premier temps pour les personnes en situation de handicap. Retour sur l’histoire originale de cet objet avec son créateur, le Breton Valentin Le Néel.

D’où vous est venue l’idée d’un tire-bouchon électrique ?

J’ai toujours eu l’envie d’entreprendre. Après des débuts dans le marketing, j’ai créé en 2018 mon premier site d’e-commerce simplifiemoilavie.com, où l’on trouvait des objets destinés à améliorer le quotidien des personnes âgées et des personnes à mobilité réduite. En faisant le bilan, j’ai vu qu’une référence se vendait très bien : un tire-bouchon électrique. Chez certains clients, il devenait le principal tire-bouchon de la maison, utilisé par tout le monde. Donc, dès 2019, j’améliore le produit avec le fabriquant – on passe de pile à batterie, on améliore l’esthétique et la partie mécanique – et je crée la marque. C’est comme ça qu’est né Bartelli. Il plaît aujourd’hui à un public large, alors qu’il était destiné, à la base, aux personnes rencontrant des difficultés physiques pour ouvrir une bouteille de vin.

Pourquoi cet intérêt pour la question du handicap ?

Mes parents ont eu un accident d’avion quand j’étais enfant. Ma mère est en fauteuil roulant depuis, et je lui ai toujours acheté des objets pour lui simplifier la vie, souvent en les détournant de leur fonction principale. Un chargeur de téléphone aimanté par exemple. Ou des télécommandes pour allumer toutes les lumières de la maison. On trouve aussi ce type de dispositifs dans le milieu médical. On les appelle alors des « aides techniques ». Mais il s’agit souvent d’objets disgracieux, qui s’intègrent mal dans les intérieurs et avec lesquels on se sent souvent plus handicapé qu’on ne l’est. D’où cette envie de proposer des objets à la fois pratiques et esthétiques.

Le tire-bouchon Bartelli rencontre un franc succès depuis son lancement en 2019. Comment l’expliquez-vous ?

On a un positionnement marché intéressant par rapport à nos concurrents. Et il y a le fait d’avoir développé trois canaux de vente. Au départ, il était commercialisé en ligne uniquement. Pour les particuliers, ainsi que pour les entreprises, avec personnalisation du tire-bouchon pour ces dernières. En tant que cadeau professionnel, il plaît beaucoup : c’est un objet à la fois traditionnel et original, et, surtout, qui reste. Enfin, depuis 2021, je travaille sur la création d’un réseau de points de vente. À ce jour, Bartelli est référencé chez plus de 45 commerçants, majoritairement des cavistes, en France. 


Des tire-bouchons Bartelli / Terre de Vins sont à gagner dès le 21 juillet en cliquant sur ce lien.