(photos F. Hermine)
(photos F. Hermine)

La famille Guigal, originaire de la Vallée du Rhône Nord, est désormais bien implantée à Châteauneuf-du-Pape dans le Rhône Sud. Après Nalys et Mercier, elle a racheté le domaine Les Clefs d’Or à la famille Deydier-Méry.

Après avoir racheté en juillet 2017 les 48 hectares du Domaine de Nalys (rebaptisé Château de Nalys) et en 2018, les 7 hectares du domaine Mercier (déjà son fournisseur en négoce ainsi qu’à Tardieu-Laurent), la célèbre maison rhodanienne a fait l’acquisition du Domaine Les Clefs d’Or qui appartenait à la famille Deydier-Méry depuis six générations. Il avait été créé par Maurice Deydier, tonnelier à la fin du XIX qui avait décidé de devenir vigneron en achetant quelques parcelles à Châteauneuf. Son fils et son petit-fils avaient peu à peu agrandi la propriété constituée aujourd’hui de 35 hectares, 19 en Châteauneuf et 12 en Côtes-du-Rhône Villages.
“C’est une belle opportunité, les vignes étant limitrophes de Nalys sur la Crau et près du Clos des Papes avec un joli parcellaire, notamment la parcelle mythique sur galets roulés des Craus Centenaires plantée en 1896, explique Philippe Guigal à la tête de la maison éponyme. Comme pour le domaine Mercier, nous avons acheté hors baux commerciaux, en collaboration avec la Safer qui joue un rôle majeur à Châteauneuf et qui a récupéré dans la transaction quelques parcelles d’1,5 hectare qu’elle va confier à d’autres vignerons”. Guigal a également acheté les stocks, peu élevés, et les bâtiments avenue Saint-Joseph au pied des ruines du château.” Nous ne sommes pas encore fixés sur ce que l’on va faire des locaux ; l’idée est d’abord d’intégrer totalement Mercier et Les Clefs d’or à Nalys dès la vendange 2020″.

Trois domaines pour une seule entité castelneuvoise

Les trois domaines seront suivis par la même équipe, le chef de culture Lionel Duplessis et Ralph Garcin, ingénieur agronome et œnologue (ex-Château La Nerthe), arrivé comme directeur de l’entité castelneuvoise en décembre dernier. La propriété est majoritairement plantée en grenache avec syrah, mourvèdre, grenache blanc, clairette. “Cette opération nous a permis d’agrandir l’unité culturale de La Crau, notamment vers le secteur de Pied Long, ce qui représente un bel ensemble qualitatif avec des vignes assez hautes qui vont nous aider à garder de l’équilibre et de la fraicheur dans les vins, un atout dans la perspective du réchauffement climatique”. Avec ce vignoble, Guigal récupère également des vignes en Côtes-du-Rhône Villages Massif d’Uchaux qui seront vinifiées au domaine mais intégreront les vins Guigal. L’ensemble représente désormais 77 hectares qui seront commercialisés sous le nom de la Maison Guigal.

Dès l’arrivée à Nalys, la maison du Rhône Nord s’est engagée dans la certification HVE (obtenue fin 2019) et a lancé la conversion bio depuis deux ans. Les terroirs de Mercier et des Clefs d’or sont à l’étude dans le même but “mais nous sommes avant tout des gens de l’amont et nous allons d’abord prendre le temps de bien connaître les parcelles” précise Philippe Guigal. En attendant, 2020 semble se présenter sous les meilleurs auspices, “2019 était déjà un joli millésime : c’est rassurant après la première année 2017 où nous avions perdu la moitié de la récolte avec la sécheresse et 2018 à moins 60% avec le mildiou”.

Ci-dessous : Philippe et Eve Guigal.