Si le cognac se décline toujours davantage en cocktails, les maisons produisant de l’eau-de-vie charentaise s’essaye à des finish cask avec de très beaux résultats. Pour preuve ce Cask Experience n°2 signé François Voyer qui n’est plus un cognac.

Nous sommes à Verrières, ce petit village au cœur de la Grande Champagne, le Premier Cru en Cognac. C’est d’ailleurs la base du Cask Experience n°2 puisque ce spiritueux est d’abord une base de cognac de 8 ans d’âge qui a connu une double maturation. D’abord un vieillissement classique de 7 ans en fûts de chêne du Limousin puis 1 an des f^tus de Whiskey Americain. « La genèse de ce chapitre est le fruit de riches échanges avec les distillateurs passionnés de Reservoir Distillery, une production artisanale basée à Richmond en Virginie, Reservoir produit une large gamme de Whiskey Américain et de bourbons, régulièrement primée pour ses eaux-de-vie », explique Pierre Vaudon, le maître de chai et propriétaire de la maison Voyer. Dès le nez, des notes fumées viennent enrober cette eau-de-vie charentaise pour lui donner de la race. En bouche, l’ensemble est très équilibré entre la puissance et l’apport du finish tout en sucrosité. « Cask Experience N°2 est le résultat de nombreuses dégustations, discussions, hésitations afin de sélectionner précisément le type de fût, contenant le type de Whiskey idéal, pour épouser de la manière la plus élégante possible ce mariage original », précise Pierre Vaudon. Pour les connaisseurs de l’univers de la tonnellerie, cette seconde maturation a été faite dans des micro fûts de 35 litres avec une chauffe dite « Crocodile », c’est-à-dire une chauffe forte. Et le whisky qui était auparavant dans ces fûts était à 100% une base de seigle. Par cette expérience, la maison François Voyer sort du cahier des charges relatif à l’AOC Cognac et cet opus titrant 43% compte 180 flacons.

Cask Experience n°2 : 70€ les 70 cl.