Le Clos de la Roche, grand cru emblématique de la Côte de Nuits – et du domaine Hubert Lignier en particulier – a donné naissance à une cuvée exceptionnelle issue d’une parcelle plantée en 1955.

Clos de la Roche “MCMLV” comme 1955 en chiffres romains. Une référence à la date de plantation de la parcelle. Mais surtout un hommage à Henri Lignier, le grand-père de Laurent actuellement à la tête de l’exploitation familial de Morey-Saint-Denis. C’est en effet Henri Lignier qui a sélectionné en son temps les plants sur les meilleurs ceps des vignes du domaine puis les a plantés à 11 000 pieds/hectare.

La parcelle de 27 ares, située sur le lieu-dit les Monts Luisants et cultivée en biodynamie, produit essentiellement des raisins millerandés, très concentrés. “Les peaux épaisses des baies donnent au jus beaucoup de profondeur. La production est généralement comprise entre 15 et 25 hectolitres selon les années”, explique Laurent Lignier. La quintessence d’un grand cru, en somme, qui poussé le vigneron à en faire une cuvée à part.

Le sol y est très caillouteux en surface et cache une dalle nacrée, rocheuse, fissurée laissant s’infiltrer les racines. La vigne est ceinturée sur sa partie supérieure d’un épais meurget (tas de cailloux calcaires extraits de la vigne), de quelques friches et arbrisseaux, offrant à ce secteur une grande biodiversité.

Le vin est vinifié avec 30% de grappes entières en cuve inox pendant 20 jours et uniquement avec ses levures indigènes. Il est élevé sur lies pendant 21 mois. Soutiré et embouteillé par gravité, sans filtration ni collage.
Ce Clos de la Roche offre une texture d’un remarquable soyeux, l’intensité et la pureté du fruit mûr est soutenue par une élégante touche saline, évoquant le caractère calcaire du terroir. Sa longueur est digne des plus grands vins de la Côte de Nuits. L’artiste Joyce Delimata a signé l’étiquette.

Le domaine Hubert Lignier, qui pratique la viticulture bio depuis 2011 (certifiée depuis l’an dernier), est le principal producteur de Clos de la Roche avec 0,9 hectare.