(AFP) – La styliste Inès de la Fressange présidera la 151ème vente des vins des Hospices de Beaune organisée le 20 novembre au profit de l’institution hospitalière bourguignonne et de deux associations de mécénat médical.

Dirigée par la maison de ventes Christie’s, cette vente annuelle de charité, suivie dans le monde entier parmi les grands événements vinicoles, concernera quelque 750 pièces (fûts de 228 litres) de vin de la récolte 2011 du domaine des Hospices, fondé en 1459.
Quarante-cinq cuvées seront proposées (32 en rouge et 13 en blanc): Bâtard-Montrachet, Beaune Premier cru, Corton-Charlemagne, Mazis-Chambertin, Meursault, Pommard, Puilly-Fuissé, Volnay… La “pièce de la présidente” sera vendue au profit des associations France Alzheimer et Mécénat Chirurgie Cardiaque, dont Inès de la Fressange est la marraine.

Un 2011 solaire

L’an dernier, la pièce de charité avait atteint 400.000 euros reversés à la Croix-Rouge et à l’Association pour la Vie et l’Espoir contre le Cancer. “Le vin est bon pour le coeur. Tout est évident et cohérent dans cette grande vente qui met en avant la beauté, la générosité et la créativité”, a souligné Inès de la Fressange, lors d’une conférence de presse.

Selon Roland Masse, régisseur des 60 hectares du domaine des Hospices de Beaune, la cuvée 2011, vendangée fin août, est “annonciatrice de vins solaires et lumineux, malgré des saisons un peu perturbées”. “Les blancs sont dorés, fruités et remarquablement équilibrés et donneront de grands vins délicats. Les rouges présentent des tanins souples. Ce millésime va apporter beaucoup de plaisir“, a-t-il ajouté.

L’an dernier, la vente des Hospices de Beaune, marquée par un afflux d’acheteurs chinois, avait généré près de 4, 5 millions d’euros pour 647 pièces de vins. Un fût de 228 litres de Bâtard-Montrachet Dames de Flandres 2010 avait atteint l’adjudication record de 63.000 euros.