Fidèle à la tradition qui est la sienne depuis 1945, le château Mouton Rothschild vient de donner carte blanche à une artiste pour réaliser l’étiquette du prochain millésime mis en marché. C’est la Française Annette Messager qui habille le millésime 2017.

Chaque année depuis 1945, un artiste célèbre réalise pour l’étiquette du millésime en cours de Château Mouton Rothschild, une œuvre originale, conçue en toute liberté. L’étiquette du millésime 2017 a été confiée par les propriétaires Philippe Sereys de Rothschild, Camille Sereys de Rothschild et Julien de Beaumarchais de Rothschild, à l’artiste française Annette Messager, née en 1943. Saluée dans le monde entier pour son talent de graphiste et de plasticienne, elle signe pour Mouton une œuvre intitulée “Hallelujah”, réunissant, “sur un mode à la fois réaliste et symbolique, deux substances que la Bible associe fréquemment l’une à l’autre et dont elle chante les vertus : le lait et le vin”, précise le communiqué.

Voici notre commentaire en primeurs de Château Mouton Rothschild 2017 (par Sylvie Tonnaire) :
98/100

“Un millésime classique, porté par des cabernets qui ont bénéficié d’une maturation longue et lente”, témoigne Philippe Dalhuin, directeur général. C’est visiblement le cas, car 90% de ces cabernets sauvignons choisis, vendangés entre le 7 et le 29 septembre, donnent un corps d’athlète, dense mais délié, ce qu’il faut de nervosité et de muscles pour s’envoler vers une très longue garde. Fruité noir, arômes terriens, mâche crémeuse, structure dense et souple, c’est un Mouton qui défiera le temps, plein de promesses et surtout grand médocain.