Coup de cœur - La Lozerette
Coup de cœur - La Lozerette

Chaque jour du mois d’août, retrouvez un itinéraire dans le vignoble français : de bonnes adresses sélectionnées par l’équipe de “Terre de Vins” à l’occasion du hors-série Œnotourisme paru en avril 2016. Onzième escapade en Lozère.

1 – Renaissance de la vigne en Lozère
La vigne se cultivait depuis le XVIIIème siècle, au domaine de Gabalie, dans ce « jardin de la Lozère ». Elle renait en 2003, grâce à Sylvain Gachet, savoyard initié au vin dans les Côtes du Rhône. Il a reconstruit des terrasses, replanté des vignes, pour tirer de ces sols argilo-calcaire et schisteux des « vins de montagne ». Sauvagine assemblage pinot et marselan (8 €), sa Terra Lozèra, 100 % syrah sur schiste (12 €) et la cuvée du Domaine, pinot marselan et syrah (15 €), sont élevés en fût de chêne.
Domaine de Gabalie, 48320 Ispagnac, 06 75 75 15 95

2 – La salade sauvage des Causses
Elisabeth Boyé s’est installée en 2006, grâce à « un peu de hasard, un peu de folie et un peu de retour aux sources ».Une annonce de 4 lignes, « Ispagnac recherche un vigneron », et elle part avec Bertrand Servières, son conjoint originaire de Lozère et leur bébé. Ils laissent le confort du bordelais, pour créer leur domaine des Cabridelles, 5 hectares de vignes en pentes sur des sols caillouteux, travaillés traditionnellement, vendangés patiemment entre fin septembre et fin octobre, pour des vins en 3 couleurs, dont un Pierre blanche de chardonnay, un « A 4 mains », syrah-marselan, de garde (12 € départ cave) et une cartagène « grain d’automne ».
Domaine des Cabridelles, 48320 Ispagnac, 06 50 54 00 13

3 – Coup de cœur – l’hôtelière et maître-sommelier
Blotti dans la vallée du Tarn, cet hôtel de charme est une institution depuis 3 générations. Pierrette Agulhon, hôtelière et maître sommelier, en est l’âme avec ses valeurs d’éco-tourisme durable et d’art de vivre tout en douceur. C’est l’endroit pour une escapade en dehors du temps pour un week-end à thème, randonnée en nature, pêche dans le Tarn ou séjour romantique. Le restaurant travaille les saveurs de Lozère, les produits locaux au rythme des saisons (à partir de 20 €), avec une carte des vins de 300 références essentiellement régionales. Pierrette Agulhon aime décliner ses accords mets et vins lors d’un rendez-vous mensuel, le jeudi vigneron (formule à 62 €).
Hôtel –restaurant La Lozerette, 48400 Cocurès, 04 66 45 06 04 ou www.lalozerette.com

4 – La Fromagerie des grands espaces
A mille mètres d’altitude sur le plateau du Causse Méjean, le village de 50 habitants de Hyelzas abrite une fromagerie pas comme les autres, au cœur d’un écosystème en croissance, né dans les années 1970 avec le succès du Fédou, petit palet de brebis au lait cru des brebis Laucaune nourries d’herbe sauvage au rythme des saisons. Aujourd’hui, elle a créé une vingtaine de fromages, vend à l’international et développe durablement ce causse. La Fromagerie propose la visite de la ferme caussenarde d’autrefois, le snack-fromage, pour déguster avec une vue panoramique, sa boutique et son libre service fromage, d’avril à septembre.
Fromagerie de Hyelzas, 48150 Hures-la-Parade, 04 66 45 66 74 ou www.fedou.com

Carnet Pratique

Bien manger

Restaurant La Tendelle
Petite terrasse et salle voutée, La Tendelle travaille les produits de la région, dans des recettes classiques, mais aussi en burger et un menu truffe de Lozère, avec vins bios du Languedoc de petits producteurs. Ouvert de mi-avril à fin septembre.
48210 Sainte-Énimie, 04 66 45 87 47, www.restaurant-la-tendelle.fr

L’auberge du Moulin
L’auberge du Moulin est un hôtel familial de 10 chambres avec vue. Le restaurant, avec cheminée et terrasse pour les beaux jours, propose terrines et pâtés maison, agneau de Lozère et écrevisses (à partir 14, 90€). Ouvert du 24 mars au 15 novembre.
48210 Sainte-Énimie, 04 66 48 53 08, www.aubergedumoulin48.com

Les tables de la fontaine
4 chambres d’hôtes, dans une maison ancienne à Florac et un restaurant, ouvert toute l’année, cuisine maison pour découvrir des produits de région, truite, châtaigne (à partir de 20 €), avec les vins du Domaine de Gabalie.
48400 Florac, 04 66 65 21 73, www.tables-de-la-fontaine.com

Bien dormir / Bien déguster

Hôtel des gorges du Tarn et restaurant L’Adonis
Cet hôtel-restaurant familial, engagé dans la démarche d’écotourisme, tient une table distinguée des Logis de France, cuisine créative et traditionnelle (sac d’os de porc sur commande) (menu midi à partir de 22€). Ouvert de pâques à Toussaint.
48400 Florac, 04 66 45 00 63 ou www.hotel-gorgesdutarn.com

Bons plans

Association l’Arbre aux Abeilles
La Lozère abrite les plus anciennes des abeilles, installées depuis 20.000 ans dans le Sud de la France, nichant dans les ruches tronc en châtaigner, L’association l’Arbre aux Abeilles s’est créée pour préserver ce fragile patrimoine, et donne un rendez-vous festif en novembre au Pont de Montvert.
48220 Le Pont de Montvert, www.ruchetronc.fr

Incontournables

Le Parc national des Cévennes
Désigné Réserve de biosphère, il est au cœur des Causses et Cévennes, inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO pour ses paysages culturels vivants de l’agropastoralisme méditerranéen. A découvrir en de nombreuses randonnées thématiques (fleurs, plantes, sur les traces de Stevenson), et en balades d’observation des « paysages et des hommes », thème du festival nature 2016.
www.cevennes-parcnational.fr