Chaque jour jusqu’à la fin du mois d’août, retrouvez un itinéraire dans le vignoble français : de bonnes adresses sélectionnées par l’équipe de « Terre de Vins » à l’occasion du hors-série Œnotourisme paru en avril 2020. 35ème étape : La Provence verte, vue de l’intérieur.

TROPHÉES DE L’ŒNOTOURISME
Château de L’Escarelle (Var)
Grand Prix d’or dans la catégorie Pédagogie et Valorisation de l’environnement

Domaine au cœur du Var, le château de L’Escarelle apparaît dès 1718 sur les cartes et a appartenu au XXe siècle à la famille Fournier, autrefois propriétaire de l’île de Porquerolles. Il a été racheté en 2014 par l’homme d’affaires Yann Pineau, tombé amoureux de cet écrin de verdure parsemé de thym, de romarin et de lavande, avec comme seule ambition de réhabiliter l’écosystème d’il y a un siècle, en chassant uniquement les sangliers. Au milieu d’un ensemble de plus d’un millier d’hectares, portant le nom du ruisseau qui le traverse, une centaine d’hectares de vignes, qui ne connaissent plus ni insecticides ni herbicides depuis une dizaine d’années, sont en conversion bio. Les papillons sont revenus coloniser le jardin de plantes aromatiques autour de la mare aux grenouilles avec l’aide de la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux), qui y a dénombré plus d’une centaine d’espèces. Le jardin du Pacha, du nom de ce papillon rare de Provence, fait même l’objet de visites commentées. Le souci de l’environnement va jusqu’à la cave d’une propreté exemplaire avec recyclage de l’eau de lavage de cuves et de l’air chaud rejeté par le climatiseur. Déjà en HVE depuis quatre ans, le domaine s’est doté de tracteurs neufs pour réduire l’empreinte carbone, de nichoirs à oiseaux, chouettes et chauves-souris, de voitures électriques… Il accueille régulièrement des trails sur les 35 kilomètres de sentiers du domaine, des séminaires et des mariages dans son gîte labellisé Vignobles & Découvertes et des concerts estivaux.
Château de L’Escarelle – 83170 La Celle
04 94 69 09 98 – www.escarelle.fr

Comme un châtelain
La villa Baulieu, propriété des comtes de Provence au XVIe siècle, flanquée de quatre tours, cernée de jardins à la française et de bassins, apparaît majestueuse au milieu d’un domaine de 300 hectares, dont 80 de vignes en Coteaux-d’Aix-en-Provence. Amandiers, oliviers, chênes truffiers ponctuent également le paysage dominant la vallée de la Durance. 11 chambres avec meubles d’époque et vue sur le parc, les Alpilles ou les vignes (à partir de 420 €) – avec mention spéciale pour le baroque des suites hispanique et vénitienne dans la tour –, piscine, hammam, jacuzzi dans l’une des tours, VTT, balade dans le domaine. Sur réservation, dégustations de vins avec l’œnologue de la maison, atelier vins & truffes avec cavage, wine safari en 4 × 4 dans le vignoble. Visite à partir de 15 €.
Villa Baulieu – 13840 Rognes
04 42 60 39 40 – www.villabaulieu.com

Un musée en plein air
Le domaine vallonné de 200 hectares du château La Coste, dont pas moins d’une centaine de vignes, est un véritable musée à ciel ouvert. On peut aisément y flâner toute la journée, entre les œuvres d’art et les sculptures qui jalonnent le parc et la forêt, dont celles de Frank Gehry, Tadao Ando, Louise Bourgeois… et les chais signés Jean Nouvel. 28 chambres de luxe à la Villa La Coste à partir de 650 € et quatre restaurants. Concerts tous les jeudis d’été et cinéma dans les vignes les vendredis de juillet-août (8 €, 20 € avec repas). Promenade art et architecture d’environ 2 h (15 €). Expositions, ateliers créatifs et artistiques, initiations aux arômes et à la dégustation du vin (60 €/personne).
Château La Coste – 13610 Le Puy-Sainte-Réparade
04 42 61 92 92 – chateau-la-coste.com

Sous les étoiles
Au château Gassier, le panorama sur la montagne Sainte-Victoire est époustouflant du sentier des vignes, réalisé en partenariat avec le grand site de la Sainte-Victoire. Environ 2 h de balade familiale sur 2,8 km avec une douzaine de panneaux ludiques et pédagogiques expliquant les paysages, la faune et la flore, le vignoble, les cépages, le bio. En libre accès ou en suivant un jeu de piste avec énigmes pour un groupe de dix personnes au minimum. Face à la montagne de Cézanne, des tables de pique-nique sont à disposition des promeneurs pour une pause déjeuner organisée par le domaine (20 € avec vin). L’été, on peut prolonger la magie de l’endroit avec une séance de cinéma en plein air dans un transat sur la grande terrasse après un verre de rosé en guise de bienvenue (12 €), admirer la voûte céleste avec les astronomes amateurs aixois de l’observatoire de Vauvenargues (12 €) ou danser le tango argentin.
Château Gassier – 13114 Puyloubier
04 42 66 38 74 – www.chateau-gassier.fr

Découverte dans tous les sens
Le château Nestuby propose une découverte ludique autour des cinq sens, pour reconnaître les arômes et les textures des vins avec quiz et dégustation à l’aveugle. À l’ombre d’oliviers et de platanes centenaires, une magnifique bastide provençale du XIXe siècle qui offre cinq chambres spacieuses et lumineuses, aux noms de cépages (sémillon, grenache, cinsault, syrah et rolle). Mobilier chiné, tissus provençaux, matériaux bruts, tons pastel, spa et jacuzzi avec vue sur vignes (10 €/heure), piscine extérieure d’eau de source. Chambre à partir de 99 €, 190 € pour celle avec jacuzzi privé. Sélection de vins du domaine, de jus de pomme et de raisin et de bières à la châtaigne pour accompagner des planches de charcuteries et fromages (à partir de 12 €) au bar à vins Nestuby, au centre du joli village de Cotignac. Dégustation commentée avec visite des chais et balade en vignes, journées thématiques, concerts, cours de cuisine.
Château Nestuby – 83570 Cotignac
04 94 04 60 02 – www.nestuby.com

Entre les sculptures
Au détour de chaque vigne du château de Peyrassol, niché dans le massif des Maures, une sculpture ou une œuvre monumentale agrémente la balade entre forêts et oliveraies, mais également la galerie qui héberge la collection du propriétaire, Philippe Austruy. Une cuisine de saison est servie à la table d’hôtes sous les arbres de la terrasse ou dans un cabanon pour amoureux au milieu des vignes. Une dizaine de chambres d’hôtes au calme au fond du domaine avec tommettes patinées et meubles chinés, et une belle piscine de pierre noire entre les arbres. Visite à partir de 15 €, chambre pour deux avec petit déjeuner copieux (miel et confitures maison) à partir de 129 €, déjeuner 38 €. Huile d’olive au domaine. En profiter pour goûter le rare 1204 rosé, élevé en barriques (55 €).
Château de Peyrassol – 83340 Flassans-sur-Issole
04 94 69 71 02 – www.peyrassol.com


CARNET PRATIQUE

Où déguster

Bastide de Blacailloux
Un caveau lumineux à l’entrée du domaine, où l’on peut déguster toute la gamme de Coteaux-Varois-en-Provence et IGP bio de la propriété et du domaine de la Julienne, racheté récemment. Visite des chais et des vignes sur rendez-vous (gratuit).
83170 Tourves – 04 94 86 83 83 – www.bastide-de-blacailloux.com

Où séjourner

Château de la Gaude
Une bastide du XVIIe siècle entièrement restaurée dans un écrin de verdure aux portes d’Aix-en-Provence. Elle a servi de cadre au film « Le Château de ma mère », d’Yves Robert, en 1990. 17 chambres et suites dans le château, avec une belle terrasse donnant sur les jardins à la française et les bassins, des œuvres d’art éparpillées dans le domaine, un potager d’aromatiques, un poulailler, un magnifique caveau avec plus de 900 références et un restaurant étoilé confié au chef Matthieu Dupuis-Baumal, qui y soigne une cuisine méditerranéenne imaginative avec une belle carte des vins de 700 références (menu à partir de 51 €).
13100 Aix-en-Provence – 04 84 93 09 30 – www.chateaudelagaude.com

Bastide Saint Julien
Cinq chambres à la décoration colorée et originale avec piscine chauffée, fitness, sauna et grand jardin avec vue sur la montagne de la Loube. À partir de 175 €. Festival d’humour en septembre (15 €/personne), soirées concerts l’été (30 € avec vins et tapas).
83170 La Celle – 04 94 86 26 60 – www.bastide-saint-julien.com