Le comédien Jean Dujardin est en couverture du nouveau numéro de « Terre de Vins », en kiosques cette semaine. Un numéro qui fait la part belle aux belles cuvées pour les fêtes de fin d’année, mais comporte aussi de nombreuses surprises au sommaire.

« J’aime me laisser porter par la découverte », déclare Jean Dujardin, interrogé sur le sujet du vin. L’acteur oscarisé était présent il y a quelques semaines au festival Les Vendanges du 7ème Art à Pauillac pour présenter le troisième épisode de la série « OSS 117 », et il s’est prêté au jeu de l’interview, dans ce Médoc où il garde de nombreuses attaches familiales. Dujardin apporte une touche de glamour supplémentaire à ce numéro de fin d’année, qui comme le veut la tradition, consacre une partie importante aux vins de fêtes. Plus de 200 cuvées (Bordeaux, Bourgogne, Rhône, Languedoc, Champagne…) ont été sélectionnées par la rédaction pour s’inviter sur vos tables de réveillons. Également au sommaire du cahier dégustation, très fourni, de ce numéro : un tour d’horizon du millésime 2016 au sein de l’association Pomerol Séduction ; une sélection de pépites autour des cépages oubliés ; huit belles cuvées en Condrieu, millésimes 2018 et 2019 ; un gros plan sur l’appellation Fine de Faugères ; un quatuor de cuvées bio en Duché d’Uzès ; un coup de projecteur sur les Vins de Paille du Jura ; et une superbe verticale de Château Climens, grand cru classé de Barsac. On n’oublie pas non plus : deux recettes de cocktails chics pour les fêtes, des idées d’accords autour du brillat-savarin, et une escale gourmande à l’Ambassade d’Auvergne à Paris.

De Jacky Lorenzetti aux nouveaux chais bordelais

Outre Jean Dujardin, d’autres belles rencontres sont au sommaire de ce numéro : l’entrepreneur Jacky Lorenzetti, propriétaire de plusieurs châteaux dans le Médoc mais aussi du club de rugby Racing 92, s’est allongé « sur le divin » pour un entretien exclusif ; la famille Bardet à Saint-Émilion est au centre de la « saga » du mois ; on part en Ardèche à la rencontre d’un couple de vignerons qui remet au goût du jour les cépages autochtones, Elise Renaud et Benoît Salel ; l’escapade de ce numéro nous conduit dans les vignobles de Bergerac et Duras ; on fait nos bagages, enfin, pour l’île de Korčula en Croatie.

Ce numéro ne serait pas complet sans le dossier, désormais régulier, consacré aux nouveaux chais dans le vignoble bordelais. De Figeac à Lynch-Bages, de Troplong-Mondot à Haut-Bailly, les réalisations spectaculaires se sont multipliées ces derniers mois, et les projets tout aussi ambitieux ne manquent pas.

Un cahier spécial Laudun, l’actualité des sommeliers, les débuts du Bacchus Business Club, mais aussi la traditionnelle chronique de Pierre Arditi complètent ce numéro qui vient conclure l’année en beauté.

« Terre de Vins » n°74, 188 pages, 6 euros.
Abonnements sur abonnement.terredevins.com
Lire le numéro en version numérique sur kiosque.terredevins.com