Ci-dessus : maison Bache Gabrielsen, fût pour VSOP Triple Cask (photo ®Alexis Berg)
Ci-dessus : maison Bache Gabrielsen, fût pour VSOP Triple Cask (photo ®Alexis Berg)

Aux côtés du Bureau National Interprofessionnel du Cognac, quatre belles maisons ont affiché leur soutien au Concours du Meilleur Caviste de France – compétition créée par le Syndicat des Cavistes Professionnels et organisée par Terre de Vins – lors de l’épreuve des qualifications le 14 septembre dernier, au sein de la Maison de Champagne Canard-Duchêne. Une occasion de (re)nouer le lien direct avec ces prescripteurs pour les charmer. Ils nous expliquent cette démarche.

Cognac Bache-Gabrielsen
Olivier Jadeau, export director

Pouvez-vous présenter la Maison Bache-Gabrielsen ?
Basée à Cognac, notre Maison a été fondée en 1905 par le norvégien Thomas Bache-Gabrielsen, puis transmise de père en fils jusqu’à Hervé Bache-Gabrielsen, quatrième génération à la direction depuis 2009.
Nous jouissons d’une totale indépendance, et nos vingt salariés sont fiers de travailler pour une Maison familiale dynamique, dont les cognacs sont à la fois traditionnels et audacieux. Traditionnels, parce que notre maître de chai s’attache, depuis son arrivée il y a 31 ans, à perpétuer notre savoir-faire artisanal et à exprimer dans ses assemblages la formidable diversité des différents terroirs du Cognac. Audacieux, car nous avons, en plus de cognacs classiques, des cognacs qui sortent un peu du cadre, tant par leur style que par leur habillage. Je pense notamment à notre cognac American Oak, le seul cognac vieilli en fût de chêne américain, que nous avons pu déguster lors de la phase des qualifications du Concours du meilleur caviste de France à Reims. Un cognac qui casse les codes, au goût unique, et qui attire de nouveaux consommateurs.
Nous vendons également du Pineau des Charentes et, sous la marque DistillationS by Bache-Gabrielsen, d’autres spiritueux comme un whisky, des aquavits et bientôt un single malt français. Nous serons d’ailleurs prochainement au salon France Quintessence, à la rencontre des cavistes et autres professionnels, pour le présenter. En somme, une histoire et une gamme large et complète, qui font le bonheur des connaisseurs et des palais curieux !

Pourquoi le secteur des cavistes est-il important pour la Maison Bache-Gabrielsen ?
Pour une Maison comme la nôtre qui propose des cognacs qui sortent un peu du cadre, il est important de s’appuyer sur un réseau de proximité, de prescripteurs, qui va au-delà des étiquettes et où le contact et la dimension humaine sont au cœur de la relation.

Que proposez-vous spécifiquement à l’attention du secteur des cavistes ?
Notre gamme de spiritueux est taillée pour ce réseau, et notre approche du marché français est actuellement redéfinie. Je vous donne rendez-vous en 2021 pour découvrir nos futures actions ! Pour sûr, aller à la rencontre des clients et faire déguster nos produits seront au programme de ce développement.

Un message à transmettre aux cavistes ?
Ce concours est tout d’abord une formidable mise en lumière de ce réseau qui le mérite. J’aimerais dire aux cavistes que j’ai été vraiment impressionné par leur ” savoir décontracté ”. Celles et ceux rencontrés lors des qualifications avaient tous soif d’apprendre et d’échanger. Félicitations à eux d’avoir été sélectionnés. Qu’ils continuent d’apprendre, de découvrir, de faire déguster et de proposer les produits qu’ils ont choisi de mettre en avant.

Un mot d’encouragement pour les huit finalistes du Concours du meilleur caviste de France ?
Plus qu’un seul mot, un assemblage de plusieurs : concentration, persévérance, écoute et plaisir. Cet assemblage sera, je l’espère, la recette du succès final !

Cognac Lhéraud
Clément Gardillou, export Manager

Pouvez-vous présenter la Maison Lhéraud?
Depuis 1680, de génération en génération, la famille Lhéraud vit avec son temps, mais celui qu’elle accorde au cognac reste sacré, un véritable devoir d’excellence. Cognac Lhéraud est une marque d’exception créée par une famille qui ne l’est pas moins. Artisans autant que paysans, ils distillent avec élégance un savoir-faire familial transmis avec amour, sagesse et respect. Guy et Andrée les parents, Laurent leur fils, Jean-Charles et Anne-Sophie Lhéraud les petits enfants, trois générations, toutes héritières de parfums et d’arômes, de saveurs et de notes, de gestes et de secrets qui s’invitent en sur-mesure dans leurs précieuses eaux-de-vie et aux meilleures tables du monde (Le Crillon, l’Arpège d’Alain Passart, le Georges V, le Four Seasons Hong Kong, le restaurant Odette Singapour…) Fiers de leur terroir, opulent, généreux, ces orfèvres du goût osent prendre tous les risques, sortir des sentiers battus, présenter les accords les plus inédits et, pionniers, affichent leurs millésimes…

Pourquoi le secteur des cavistes est-il important pour la Maison Lhéraud ?
Les cavistes, comme les sommeliers, sont nos meilleurs ambassadeurs. Ce sont eux qui peuvent véhiculer l’image et la philosophie de notre Maison à travers leurs connaissances, mais aussi à travers leur amour pour nos produits. Ils sont en contact permanent avec les clients et sont une merveilleuse vitrine pour nos produits. Les cavistes sont également les seuls à avoir survécu à la crise du Covid-19, si l’on compare avec le monde de la restauration et de l’hôtellerie. Il est donc très important pour nous d’être à leurs côtés.
 
Que proposez-vous spécifiquement à l’attention du secteur des cavistes ?
Nous avons une gamme assez large de produits, allant du VS aux cognacs millésimés certifiés et authentifiés par le BNIC. Tous les Cognacs Lhéraud sont sans aucun assemblage de différentes eaux de vie, et garantis sans aucun apport en sucre ou/et caramel. Toute notre gamme classique est en 100% Petite Champagne et nos millésimes sont également en mono-cru (grande champagne, petite champagne, fins bois et bon bois). Nous sommes assez uniques dans ce monde où l’ADN du Cognac se présente par des assemblages d’eaux-de-vie d’âges différents et de crus différents. Nous permettons donc aux cavistes de présenter des cognacs avec une philosophie bien particulière et un savoir-faire familial de plus de 200 ans. Avec mon collègue Mathieu, nous animons régulièrement des dégustations auprès de la clientèle de nos cavistes, pour présenter le domaine de la famille Lhéraud. Une façon de soutenir au mieux nos ambassadeurs par notre présence sur le terrain.
 
Un message à faire passer aux cavistes ?
Mesdames, Messieurs les cavistes, il est primordial de remettre l’église au centre du village, de remettre l’AOC Cognac comme le porte-drapeau d’un savoir-faire français sur les spiritueux ! C’est à vous de présenter notre AOC, de la dépoussiérer et de montrer que le cognac n’est pas seulement un digestif. Il peut très bien être une base de cocktail, avec notre VSOP Edition Limitée par exemple, comme il peut accompagner certains plats ou certains fromages avec notre XO Charles VII.”
 
Un mot d’encouragement pour les huit finalistes du Concours du meilleur caviste de France ?
La famille Lhéraud et tous mes collègues se joignent à moi pour vous féliciter pour votre sélection, mais aussi pour vous souhaiter bonne chance pour cette ultime épreuve. Chacun d’entre vous mérite de réussir et de devenir le Meilleur Caviste de France, mais tout comme vos confrères éliminés, vous avez déjà gagné notre estime !


Cognac Camus
Mathieu Hervaud, responsable commercial CHR & caves

Pouvez-vous présenter la Maison Camus?
Fondée en 1863, la Maison Camus célèbre une tradition vivante, perpétuée depuis cinq générations. Cyril Camus met un point d’honneur à placer l’innovation au cœur de l’évolution de la Maison, n’hésitant pas à bousculer les codes d’un monde trop standardisé, pour faire des cognacs Camus les plus aromatiques et les plus sophistiqués du marché. Déguster un cognac Camus, c’est ressentir l’équilibre parfait entre les arômes fruités, floraux et les notes légères boisées. Une intensité aromatique reconnaissable, devenue une signature emblématique de Camus. Une quête du beau et du bon, qui met en éveil chacun des sens, de la vue au toucher, de l’odorat au goût, le tout toujours avec émotion.

Pourquoi le secteur des cavistes est-il important pour la Maison Camus ?
Les cavistes sont les experts et des prescripteurs des spiritueux français, et c’est grâce à leurs conseils aguerris que les cognacs seront mis en avant aux yeux des amateurs de spiritueux. Pour Camus, c’est notre circuit privilégié pour toucher les amoureux du Cognac, mais aussi les novices qui voudraient (re)découvrir notre offre intensément aromatique.

Que proposez-vous spécifiquement à l’attention du secteur des cavistes ?
Aujourd’hui, nous proposons des produits avec une identité, une histoire et un terroir, comme notre gamme spécifique « les Borderies », ou encore nos spécial finish dans des fûts de Porto et Monbazillac. Notre gamme est large et diversifiée, s’adaptant à toutes sortes de consommateurs et consommatrices. Nous visitons les cavistes afin de les former et les informer sur notre gamme, nous organisons des dégustations pour eux et leurs clients.

Un message à faire passer aux cavistes ? 
Le cognac doit sortir de l’ombre des autres spiritueux, en consommation solo ou en cocktail. Le cognac ne se consomme plus uniquement en digestif, mais aussi à l’apéritif, en cocktail, en accompagnement culinaire comme notre Cognac Ile-de-Ré avec des huîtres.

Un mot d’encouragement pour les huit finalistes du Concours du meilleur caviste de France ?
Participer avec passion ! C’est le plus important dans notre métier.”

Cognac Frapin
Thomas Soret, communication manager

Pouvez-vous présenter la Maison Frapin ?
Rencontre du temps et d’un esprit, le style Frapin porte à sa plus haute expression la quintessence du cognac. Avec son vignoble exceptionnel s’étendant sur plus de 240 hectares, exclusivement au cœur de la Grande Champagne 1er Cru de Cognac, la maison Frapin incarne avec passion la grande tradition d’une famille installée en Charente depuis 1270. Alliance d’un savoir-faire ancestral et de méthodes séculaires, Frapin propose des cognacs exclusivement récoltés, distillés et vieillis au domaine.

Pourquoi le secteur des cavistes est-il important pour la Maison Frapin ?
Chez Cognac Frapin, notre distribution est faite de manière sélective. Nous sommes distribués uniquement en CHR et cavistes. Les cavistes sont essentiels, car ils sont prescripteurs de la marque, ils apportent un conseil. Cognac Frapin présente de nombreuses particularités, car nous gérons 100% des étapes d’élaboration de nos cognacs en interne : tout vient de notre vignoble, nous distillons au Domaine d’une façon artisanale et systématiquement sur lies, nous avons un vieillissement particulier en chais secs et humides. Ce savoir-faire particulier doit être expliqué et les cavistes jouent ce rôle de conseil.

Que proposez-vous spécifiquement à l’attention du secteur des cavistes ?
Nous avons une gamme assez large, principalement XO, dont la majorité est parfaitement adaptée à la clientèle des cavistes : VSOP / Fontpinot XO / Cigar Blend XO / XO VIP, notamment. Nous produisons également des cognacs millésimés aux profils intéressants pour la clientèle cavistes. Nous avons développé depuis peu des vidéos explicatives sur chacun de nos cognacs, disponibles sur notre chaîne Youtube, permettent de comprendre le savoir-faire autour du cognac en question. Des fiches techniques sur chaque produit sont également disponibles. Notre site internet a également été entièrement revu depuis deux ans afin d’expliquer l’histoire, le savoir-faire, les produits Frapin.

Un message à faire passer aux cavistes ? 
Nos agents présents sur tout le territoire sont disponibles pour faire découvrir et déguster nos cognacs chez les cavistes. Nous avons également un nouveau circuit de visite sur Segonzac, au siège de Cognac Frapin, idéal pour découvrir la Maison et déguster nos cognacs. Toutes les infos sont à retrouver sur notre site internet cognac-frapin.com.

Un mot d’encouragement pour les huit finalistes du Concours du meilleur caviste de France ?
Que le meilleur gagne ! Nous offrons une découverte complète du Domaine au vainqueur, correspondant à notre “circuit VIP”.