(Photo Franck Haudiquert)
(Photo Franck Haudiquert)

En 1999, la Juridiction de Saint-Émilion devenait le premier vignoble inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO au titre de ses paysages culturels. Vingt ans plus tard, de grandes festivités sont prévues pour célébrer cette inscription.

“From Our Past, We Create Our Future”. La vidéo promotionnelle présentée hier en avant-première, pour annoncer les festivités du 20ème anniversaire de l’inscription de la Juridiction de Saint-Émilion au Patrimoine Mondial de l’Humanité, se conclut sur ces mots qui résument tout : Saint-Émilion, c’est la force d’une histoire millénaire, et l’énergie d’un vignoble en constant renouveau. C’est tout l’enjeu de la célébration qui s’annonce, si l’on en croit les personnalités qui se sont réunies pour en faire la présentation – parmi lesquelles Bernard Lauret, maire de Saint-Émilion, Jean-François Galhaud, Président du Conseil des vins de Saint-Émilion, Franck Binard, Directeur du Conseil des vins de Saint-Émilion, Jean-Claude Fayat, Président des vignobles Fayat et mécène de l’événement, ou encore Stéphan Delaux, Adjoint au maire de Bordeaux en charge du tourisme, qui a souligné la volonté de faire “cause commune” entre la capitale girondine et sa cousine de la rive droite.

Pour rappel, l’inscription par l’UNESCO de la Juridiction de Saint-Émilion au Patrimoine Mondial de l’Humanité représentait une première, à l’époque, pour un vignoble – d’autres ont, depuis, étoffé le club. Cette inscription au titre des “paysages culturels” concerne huit communes (l’aire d’appellation en inclut neuf), 7847 hectares dont 5000 de vignes, 850 châteaux, et participe au dynamisme touristique de la région, qui attire plus de 1,2 million de visiteurs chaque année.

“Territoire vivant”, “tranmission et préservation”, “tradition en marche” sont quelques-uns des mots-clés déclinés par les organisateurs au moment de présenter le programme des célébrations. Un programme extrêmement dense, qui s’articule d’abord autour de trois “grands projets” mis en place durant toute l’année 2019 :

• « 20 ans et les enfants », un programme pédagogique complet mis en place avec 10 écoles pour sensibiliser les plus jeunes à l’environnement
• « 20 ans, 20 000 arbres », qui a pour vocation d’impulser la plantation de 20 000 arbres et réservoirs de biodiversité dans la Juridiction de Saint-Émilion
• « 20 ans, 20 sites », un parcours initiatique au travers de 20 tables de lecture du paysage dans l’ensemble de la Juridiction

Mais la pierre angulaire de ce 20ème anniversaire, ce seront les 3 jours d’événements les 28-29-30 juin prochains, trois journées qui se veulent “festives et populaires” et marquées de moments forts : Saint-Emilion Fête le Vin (déclinaison de Bordeaux Fête le Vin avec un pass dégustation à 17 € donnant accès à 7 vins en dégustation), 3 soirées de concerts et de musique dans toute la Juridiction (25 concerts et animations musicales au total), Portes Ouvertes des châteaux, marchés des producteurs, 5 conférences (dont une animée par la rédaction de Terre de Vins, avec six autres vignobles invités, également inscrits à l’UNESCO – Bourgogne, Champagne, Val de Loire, Lavaux, Douro, Tokaj), espace parents-enfants, 9 balades philosophiques et déambulations nocturnes, illumination de monuments emblématiques, scènes de théâtre de rue, points de vue exceptionnels, banquets au bord de l’eau, reconstitution de la marque à feu du vinetier de la Jurade de Saint-Émilion… Toutes ces animations vont se déployer sur les huit communes de la Juridiction : Saint-Émilion bien sûr, mais aussi Saint-Christophe-des-Bardes, Saint-Laurent-des-Combes, Saint-Etienne-de-Lisse, Saint-Hippolyte, Saint-Sulpice-de-Faleyrens, Saint-Pey d’Armens et Vignonet.

Plus de détails sur ce programme alléchant seront donnés à l’approche de l’événement sur Terredevins.com, mais aussi sur les sites www.vins-saint-emilion.com et www.saint-emilion-tourisme.com