Saint-Véran, cru du Mâconnais, accueillera en janvier prochain la fête des vignerons bourguignons. Une fête placée sous le signe de la musique, avec Michael Jones comme parrain, et de la solidarité.

Petit frère de Pouilly-Fuissé (714 hectares tout de même), le cru Saint-Véran recevra pour la première fois la Saint-Vincent Tournante, les 27 et 28 janvier 2018. C’est plus exactement la commune de Prissé (l’un des 8 villages de l’AOC) qui sera le théâtre des festivités. L’une des plus jeunes appellations du Mâconnais (1971) sera donc à l’honneur le temps d’un weekend, l’occasion de mettre en lumière ses Climats actuellement en projet de reconnaissance en premier cru pour les plus qualitatifs d’entre-eux.
Les organisateurs pourront compter sur un parrain célèbre. Michael Jones, chanteur guitariste franco-gallois, compagnon de route de la première heure de Jean-Jacques Goldman, a donné son accord pour participer à ce week-end. Ces deux jours seront rythmés par de nombreuses animations et Michael Jones a promis de ne pas oublier sa guitare… Pour leur part, Kévin Tessieux, président de l’organisme de gestion du cru, ainsi que l’ensemble des vignerons locaux, ont souhaité apporter un soutien à une œuvre caritative. Ils se sont naturellement tournés vers les Restos du cœur. Une partie des recettes sera reversée à l’association.

Tous les villages où est produit le saint-véran seront représentés : Prissé, Davayé, Chânes, Chasselas, Leynes, Saint-Amour-Bellevue, Saint-Vérand* et Solutré-Pouilly. Chaque caveau de dégustation présentera deux vins blancs, un saint-véran villages et un saint-véran revendiquant un nom de Climat.

La billetterie sera ouverte dans quelques jours en suivant ce lien.

*Le nom du village s’écrit avec un « d » tandis que le nom de l’appellation s‘écrit sans « d ».