La propriété de Nuits-Saint-Georges a acquis une version originale du Baiser le 12 avril. La sculpture d’Auguste Rodin sera exposée au grand public cet été.

Vins de Bourgogne et art ont toujours fait bon ménage, en voici à nouveau l’illustration. Le 12 avril, le domaine Faiveley a accueilli une version originale du Baiser, du célèbre sculpteur Auguste Rodin. Acquise par la famille auprès du musée Rodin, l’œuvre de bronze a pris place dans le patio de la cuverie – récemment rénovée – de la rue du Tribourg, à Nuits-Saint-Georges.

À contempler du 3 juin au 17 juillet

«Notre famille a eu l’immense chance de rencontrer très tôt Auguste Rodin grâce à Maurice Fenaille, oncle de notre arrière-grand-mère Marthe. C’est en souvenir de ces liens particuliers tissés entre notre famille et Auguste Rodin et en hommage à cet artiste aux œuvres intemporelles que nous avons souhaité réaliser cette acquisition», dévoile Erwan Faiveley, à la tête du domaine familial avec sa sœur Eve. «Nous sommes ravis et honorés de la confiance que nous accorde le Musée Rodin, particulièrement sa directrice Madame Amélie Simier, en nous confiant cette œuvre majeure d’Auguste Rodin.»

Durant le Mois des Climats de Bourgogne, du 3 juin au 17 juillet 2022, la famille Faiveley proposera une « découverte exclusive » de l’œuvre d’art. Le patio de la cuverie historique du domaine, au 38 rue du Tribourg à Nuits-Saint-Georges, sera pour l’occasion ouvert au public. Du mardi au samedi, 10h-12h30 et 13h30-18h.

Photos: ©Sonia Blanc et Antoine Morfaux


Créé en 1825, le domaine Faiveley fait partie des plus vastes de Bourgogne, avec plus de 120 hectares répartis entre Côte chalonnaise, Côte de Beaune et Côte de Nuits, comprenant notamment 12 grands crus. La propriété familiale a également investi à Chablis, avec l’achat en 2014 du domaine Billaud-Simon, et en Californie. Eve et Erwan Faiveley sont les représentants de la 7e génération.