A l’occasion du printemps, Perrier-Jouët lance une version éphémère de sa cuvée de prestige Belle Epoque. « Edition Première » est une cuvée spécialement conçue pour célébrer l’arrivée des beaux jours.

Avec le printemps, voilà l’envie du renouveau, de la fraîcheur et d’un bouquet aux tons délicats. C’est cette aspiration qui a guidé Hervé Deschamps, chef de caves de Perrier-Jouët, pour créer la première cuvée de champagne éphémère dédiée au printemps.

Cette « Edition Première » de la cuvée Belle Epoque a été conçue comme un rosé délicat, issu exclusivement de l’élégant millésime 2007. Ce champagne associe une grande majorité de chardonnay issus des grands crus de la Côte des Blancs – pour la fraîcheur et la vivacité – avec 10 % de pinot noir de macération, ce qui confère à cet assemblage une délicate couleur rose pâle. Le nez est dominé par des arômes de fleur de sureau, zeste d’agrumes et cerise griotte. La bouche est fraîche et tonique, indubitablement basée sur l’élégance et des arômes délicats.

« Edition Première » a clairement été conçue comme une ode à la nature au printemps, en particulier la période très éphémère que les Japonais nomment « Hanami » où fleurissent les cerisiers. Ce champagne aérien appelle des mets délicats et raffinés : carpaccio de bar mariné aux agrumes, salade de crabe aux pétales de fleurs, courgette maki farcie au brousse ou bien des desserts à base d’agrumes.

Disponible en quantité limitée chez une sélection de cavistes, pendant le printemps 2014, au prix conseillé de 195 €.