Sol, fruit, cave : c’est la nouvelle segmentation mise en place par les Champagnes de vignerons. Elle facilite l’approche des champagnes, en ciblant 3 grands profils aromatiques. Nous avons testé sur les cuvées proposées ce week-end à Bordeaux. Et ça marche !

Qu’est-ce qu’un champagne “sol” (empreinte vive et minérale) ? C’est un champagne caractérisé par une belle vivacité, souvent conférée par les sols de craie. Les notes d’agrumes y sont fréquentes (citron, lime, pamplemousse jaune ou rose, mandarine, parfois orange), souvent accompagnées de fleurs fraîches : acacia, aubépine, fleur d’oranger, amandier par exemple. Cette empreinte accompagne souvent les chardonnays, mais pas seulement et pas toujours. Ces champagnes sont particulièrement indiqués à l’apéritif car ils stimulent l’appétit tout en laissant le palais frais et dispos. Ils accompagnent également à merveille les plats iodés (coquillages, crustacés) ainsi que les fromages frais et les saveurs exotiques. Voici ceux que nous avons repérés parmi les champagnes de vignerons que vous pourrez découvrir ce week-end à Bordeaux Tasting. A vous de passer en mode expérimental !

Champagne Guy de Chassey, Cuvée Nicolas d’Olivet 2014. Dans le beau village de Louvois, Marie-Odile de Chassey et sa fille Ingrid vinifient – au féminin – avec beaucoup de doigté. Cette cuvée Nicolas d’Olivet est un millésimé 2014, mais le mode opératoire « sans malo » de la famille de Chassey confère à ce vin encore beaucoup de jeunesse : il croque les agrumes, rafraîchis de notes mentholées et évoque en bouche à un de nos dégustateurs le jus d’une belle pomme grany. Certes, à l’aération, de fines notes de fruits à coque (noisette fraîche, poudre d’amande) commencent à poindre et laissent imaginer le potentiel d’évolution. Mais à ce stade, savourons-le tout à fait alerte, sur un tempérament « sol ». Sur des huîtres en julienne de grany (21,90 €). www.champagne-guy-de-chassey.com

Champagne Lionel Carreau, Blanc de noirs vieilles vignes.
Direction le village de Celles-sur-Ource où cette parcelle de vieux pinots noirs « Les Boudonnots » nous étonne à chaque fois. Si nous l’avons classée « Sol », c’est pour son caractère minéral : son nez fumé, la bouche profonde, saline typée caviar qui finit en goûtant la craie. Pourtant, que de facettes dans ce vin encore très jeune : fleurs, bois d’épicéa, écorce de pomelo. Un vin artiste. Avec du caviar, soyons fous ! (26,00 €). www.champagne-lionel-carreau.com

Champagne Paul Goerg, Absolu extra-brut et Vintage 2009.
Village le plus au sud de la côte des blancs, Vertus est planté à 90 % en chardonnay et ces deux vins, dans deux registres différents, en expriment la finesse commune du cépage. Pour le premier, un exemple de pureté, marqué au nez par les fleurs blanches d’arbres fruitiers, le hanami japonais. La bouche est sapide, traçante, droite, zestée de citrons jaunes et verts pour un beau plateau de fruits de mer. Quand au 2009, il est marqué par le caractère solaire du millésime où le chardonnay prend ici des tons d’agrumes exotiques (ananas) et de fleurs des îles (frangipanier, ibiscus). Déjà le temps – 10 ans de bouteille ! – a patiné les angles par ses notes massepain et nougatine. Mais l’ossature crayeuse est encore si nette que l’empreinte reste « sol ». Ces belles bulles sublimeront un dessert exotique : aspic de kiwis et papayes sur biscuit sablé (45,85 €). www.champagne-goerg.com

Champagne Lejeune-Dirvang, Cuvée Robert Lejeune 2012. Voilà un exercice de style. De l’élevage 11 mois en fûts et du terroir versant sud de la Montagne de Reims (Premier cru Tauxières-Mutry), ce champagne a acquis la puissance et le charnu. Mais du cépage chardonnay et de la vinification « sans malo », il s’exprime aujourd’hui dans un registre variétal séveux : citron jaune et vert (combawa), groseille à maquereau, menthe poivrée. Une forme de clair-obscur en bouche, assez fascinant, et qui en dit long sur le potentiel de garde et d’épanouissement de ce vin avec le temps. A tester sur un poisson au court-bouillon, pesto et grains de sésame (54,20 €). www.champagnelejeunedirvang.com

Champagne Le Brun de Neuville, Blanc de blancs extra-brut et Authentique Blanc de blancs.
Direction 25 Km au sud de la côte des Blancs, sur les coteaux crayeux du Bourg de Sézanne. Ce jeune vignoble planté dans les années 60 livre aujourd’hui des chardonnays dont la Champagne raffole. Le Brun de Neuville en est un des fers de lance. Deux versions donc de chardonnay. Le premier à expression très variétale de fleurs blanches, sur un registre fin, droit, clair en bouche, à servir sur un chèvre frais et cranberries (32,00 €). Pour le deuxième, la sélection des raisins au vignoble, mais aussi l’élevage bois et le vieillissement en bouchon de liège agraphé à l’ancienne apportent une autre « respiration » au vin, et une complexité supplémentaire. Mais, de nouveau, la trame est crayeuse, enveloppante, presque « granuleuse » en fin de bouche. Le toasté est fondu, à peine perceptible, et tout propose une signature pleine d’allant, donc une empreinte « sol » à ce stade. Sur un langres (36,00 €). lebrundeneuville.fr

Horaires détaillés :
Samedi 14 décembre de 10h à 18h30.
Dimanche 15 décembre de 10h à 18h.
Palais de la Bourse de Bordeaux, Musée National des Douanes, Espace Saint-Rémi et alentours.
Entrées ouvertes aux visiteurs :
jusqu’à 17h45 le samedi et 17h15 le dimanche

Tarifs en prévente
Pass 1 JOUR SAMEDI – 27 €
Pass 1 JOUR + abonnement SAMEDI – 29 €
PASS 1 JOUR DIMANCHE – 23 €
PASS 1 JOUR + abonnement DIMANCHE – 25 €
PASS 2 JOURS “GOLD” + abonnement – 39 €
Tarif sur place – PASS 1 JOUR avec abonnement – 32 €