(Photo crédit : WeShoot)
(Photo crédit : WeShoot)

Pour la quatrième année, le fameux restaurant gastronomique parisien met en lumière 5 vins autour d’une personnalité. C’est Pierre Arditi qui a relevé le défi cette année et le résultat est grandiose !

Après le théâtre ? Le souper bien sûr ! Un rituel que Pierre Arditi, chroniqueur régulier dans « Terre de Vins », ne raterait pour rien au monde tant il est associé à la dégustation de vin… Depuis plus de quarante ans, ses découvertes dans le vignoble ont été nombreuses, souvent guidées par des amis qui lui ont permis d’élargir son savoir. Des vins de Saumur-Champigny, il a ensuite découvert ceux de la vallée du Rhône nord, Côte rôtie et Hermitage en premier lieu. Au fil des ans, ce sont 8000 flacons qu’il a patiemment accumulés. Son rapport au vin dépasse bien évidemment les murs de sa cave, lieu intime si cher à son cœur. On connaît son rôle dans la série policière télévisée « le sang de la vigne ». Il s’est également impliqué dans la création de la cité du vin à Bordeaux jusqu’à en devenir un ambassadeur. Pas étonnant avec un tel pedigree que le restaurant gastronomique Taillevent à Paris ait pensé à lui pour construire un menu exceptionnel autour de 5 des vins mythiques de Pierre Arditi. Une démarche déjà organisée autour de Curnonsky, Jay McInerney et John Lanchester que l’acteur relève avec brio cette année.

Cuvées de rêve pour accords d’anthologie

Tout amateur ne peut que rêver face aux cuvées sélectionnées : Champagne Clos des Goisses 2005 de Philipponnat, Pouilly-Fumé « Silex » 2010 du domaine D. Dagueneau, Saumur-Champigny 2005 du Clos Rougeard, Côte Rôtie 2007 du domaine Jamet et enfin le formidable Sauternes « Crème de tête » 1983 du château Gilette.
Des coups de cœur qui ont marqué l’acteur et qu’il a souhaité partager avec le public. Le chef Alain Solivérès a ensuite imaginé un plat pour chacun des vins. Au menu : « tourteau de casier au naturel aux deux caviars », « aiguillette de Saint-Pierre nacré algue marine huître et salicorne », « côte de veau du Limousin en tranche épaisse aux saveurs automnales », « filet de chevreuil rôti, noisettes éclatées coing, cassis et potiron » et enfin un « croustillant mangue-passion sorbet citron-vanille » pour dompter la puissance de ce grand liquoreux.

Un menu de fête avant l’heure, une folie (395 € par personne avec les vins) rare dans un temple du vin (la cave de Taillevent compte plus de 3 000 références !) mais qui marquera à tout jamais l’esprit de ceux qui auront la chance de pouvoir découvrir cette ode au patrimoine œno-gastronomique français.

Restaurant Taillevent, 8 rue Lamennais 75008 Paris (fermé samedi et dimanche)
Menu « les 5 de Pierre Arditi » proposé du 16 octobre jusqu’à fin décembre
www.taillevent.com