Le célèbre site de vente de vins aux enchères vient de s’associer à un nouveau bar à vins parisien de très haut niveau et s’ouvre ainsi de nouvelles perspectives.

Le quartier n’a pas été choisi au hasard. En plein cœur de ce qu’il convient désormais d’appeler SoPi (pour South of Pigalle) dans le 9ème arrondissement, la grande façade vitrée ne se distingue pas beaucoup des autres établissements des alentours. Pourtant, les amateurs de vin n’ont pas tardé à faire de ce bar « 228 litres » leur QG. Quelques raisons à cela. Le lieu est cosy, avec son décor de bois blond très contemporain mais sans ostentation au rez-de-chaussée. Au sous-sol, l’antre de la boutique qui abrite la superbe cave vitrée. Quelques tables lui font face, permettant aux clients de se plonger dans cet univers réconfortant et de suivre les cours de dégustation qui viennent tout juste d’être mis en place. Et autant le dire tout de go, les vins qui sont ici mis en avant sont tout bonnement exceptionnels.

En prenant une participation dans l’établissement, iDealwine a permis au jeune Pierre Renauld, le gérant du lieu, d’avoir accès à de nombreux domaines pointus déjà en vente sur Idealwine dans la partie vente en ligne traditionnelle. La carte des vins donne le tournis, un incroyable tour de France et d’ailleurs. Champagnes de vignerons (Bedel, Suenen, Savart, Boulard…), très beaux bourgognes (Trapet, Dureuil-Janthial…), le meilleur du Rhône (Jean-Michel Stéphan, Clusel-Roch, Jamet…) ou bien encore de la Loire (Gérard Boulay, Philippe Alliet…) et de vignobles étrangers, difficile de ne pas se laisser séduire, d’autant que les prix sont particulièrement raisonnables. Ceux affichés sont pour une consommation sur place, mais le bar fait également caviste. A emporter, les prix sont simplement minorés de 10€. Mentionnons enfin les 10 vins au verre qui changent chaque jour.

« Une très belle rencontre »

La genèse de cette nouvelle page de l’histoire d’iDealwine s’écrit il y a de longs mois, lorsque Pierre, brillant étudiant d’école de commerce, effectuait son stage au sein de l’entreprise. Dégustateur de très grand talent (il a gagné tous les plus grands concours de dégustation), sa personnalité fait mouche auprès des associés d’iDealwine, notamment Angélique de Lencquesaing. « Une très belle rencontre » confie-t-elle. Alors lorsque Pierre décide de se lancer dans un projet personnel en ouvrant son propre établissement, l’idée fait rapidement son chemin et l’entreprise décide de l’accompagner. Un moyen évident de sortir du monde numérique et d’aller à la rencontre de ses clients dans le monde réel. Car au-delà des simples liens capitalistiques, c’est bien un nouvel espace qui est proposé aux clients en ligne qui vont pouvoir venir récupérer leurs achats in situ. L’occasion évidemment de s’attabler et de se laisser porter par les explications et conseils de Pierre. Très à l’écoute, il met à l’aise, accompagne et guide les amateurs. De passionnants échanges viticoles se créent alors naturellement autour de délicieux produits très bien sourcés (la cecina de bœuf et la mozza fumée sont des incontournables). Si le succès est au rendez-vous, Angélique de Lencquesaing n’exclut pas le développement d’autres lieux dans le même esprit. Le début d’une nouvelle histoire.