Les 8 et 9 novembre, tables et comptoirs parisiens se mettent à l’heure de Blaye Côtes de Bordeaux. Des vins abordables, des dégustations offertes, des vignerons qui racontent leur vin et leur terroir : la 22è édition de Blaye au comptoir Paris promet d’être savoureuse.

Que font les vignerons lorsque les vins sont entonnés et que les jours raccourcissent ? Certains partent en vacances ou vont à la chasse. Les vignerons de Blaye Côtes de Bordeaux, cette appellation historique du Bordelais, « montent » à l’assaut des tables et comptoirs parisiens. Bouteille en main, tablier estampillé sur le corps, ils se transforment en serveurs attentifs. Ils commencent par offrir un premier verre de leur vin en dégustation. Puis ils racontent aux clients comment ils travaillent, d’où vient leur vin, comment il vit et se transforme au cours du temps. Ce sont des moments riches en découverte et en partage.

Les vins qui regardent l’estuaire

Le vignoble du Blayais est l’un des plus agréables à visiter du Bordelais. Vallonné, campagnard, parcouru de nombreuses petites routes tranquilles, il couvre 6 500 ha en majorité sur les coteaux, mais aussi en plaine et sur des plateaux. Il domine l’estuaire de la Gironde et procure une vue magnifique sur ses eaux changeantes depuis différents promontoires, dont bien sûre la majestueuse citadelle de Blaye imaginée par Vauban dans les dernières années du 17è siècle.

Chaque année, une quarantaine de vignerons se prêtent au jeu dans des bars à vins, chez des cavistes et dans des restaurants. Cette année, les nouveaux venus sont les bars à vin
« Ô Château » et « Ô Comptoir du Sud-Ouest », les cavistes « Au Bon Vingt » et « Au Cellier d’Alésia » et des restaurants « Louis Caisse » et « La Bonne Franquette ». Pour visualiser l’établissement le plus proche de chez vous, rendez vous sur le lien suivant.

Cette année, on y trouve aussi un jeu concours qui permet de gagner des repas pour deux personnes dans une sélection de restaurants participant à l’opération.