Le château Talbot, 4ème Grand Cru Classé 1855 (Saint-Julien) vient d’annoncer officiellement l’arrivée d’un nouveau directeur du mois de mars : Jean-Michel Laporte. Passé notamment par le château La Conseillante et par le courtage, ce dynamique Toulousain hérite d’une propriété en quête d’un nouvel élan.

Château Talbot fait partie de ces noms prestigieux du vignoble bordelais, de ces vignobles respectés et de ces marques estimées, qui malgré leur renommée cultivent une sorte de discrétion à contretemps de l’effervescence des grands cris bordelais. Malgré des investissements conséquents dans l’outil technique (un nouveau chai inauguré fin 2014) et une belle constance des vins dans un registre classique de l’appellation Saint-Julien, comme en atteste une verticale 2000-2016 à laquelle la rédaction de « Terre de Vins » a récemment pu participer, ce vignoble de 110 hectares, propriété de la famille Cordier depuis 1918, est encore en attente d’un nouvel élan qui le propulserait de nouveau parmi les « top players » de Bordeaux.

C’est ici qu’intervient la nomination de Jean-Michel Laporte. A partir du mois de mars, ce Toulousain de 43 ans prendra la direction de la propriété, succédant à Jean-Pierre Marty, qui part à la retraite après 10 ans de bons et loyaux services.

Ingénieur, diplômé de l’école de Purpan (31), Jean-Michel Laporte rejoint, après une première expérience dans le vignoble californien, l’équipe de Jean-Claude Berrouet, œnologue des établissements Jean-Pierre Moueix à Libourne et de Pétrus à Pomerol. À partir de 2000, il occupe le poste de chef de culture au Château La Garde (Pessac-Léognan) puis de régisseur au Château Pey La Tour, domaine de 135 hectares en appellations Bordeaux et Bordeaux Supérieur, propriétés du groupe CVBG Dourthe-Kressmann. En 2004, il rejoint le Château La Conseillante, cru familial de Pomerol, en tant que Directeur. Il a en charge la gestion du pôle technique ainsi que la partie financière et commerciale. Après onze années au Château La Conseillante, Jean-Michel Laporte décide de donner un nouveau sou e à sa carrière professionnelle et intègre le bureau de courtage Barre & Touton en tant que courtier spécialisé dans les Grands Crus de Bordeaux.

Jean-Michel Laporte revient donc à ses premières amours et à son premier métier. Au château Talbot, il supervisera la production de trois vins : Château Talbot, Connétable de Talbot et le Château Talbot blanc sous l’étiquette Caillou Blanc.