En écho à la Journée Internationale des droits de la Femme, la maison Hennessy honore la place de la féminité dans l’univers du cognac en conviant les actrices de ce produit pour une journée créative. C’est la septième édition.

Le programme est copieux. Il commence le matin par une dégustation polysensorielle de thés, un produit souvent comparé – ou assemblé – au cognac que l’on retrouve un peu plus tard dans la matinée avec une cérémonie japonaise. Avant le déjeuner, les quelques 200 invitées de la maison Hennessy travaillent en table ronde pour mettre en place de nouveaux concepts (dégustation, présentation, accords…). Les ateliers créatifs se poursuivent l’après-midi à l’hôtel Chais Monnet pour se terminer avec le partage des expériences et une remise de cadeaux. L’idée première est de mettre en lumière la féminisation croissante dans l’univers du cognac. « En 6 ans, le nombre de participantes n’a cessé de croître, et les jeunes femmes décidant de s’installer sont de plus en plus nombreuses en assumant pleinement leur choix de chefs d’exploitation ou d’exploitantes et pas seulement de ”filles de…” ou ” femmes de…” », expliquent les responsables de cette journée. Parmi les intervenantes professionnelles qui sont venues chez Hennessy pour piloter les ateliers, on retrouve Fabiola Ruggiero, fondatrice de Corse di T7 et Chora beyond Tea, Maître Soki pour l’art d’écouter l’encens, la chef indienne Anil Sharma ou la docteur Nathalie Geetha Babouraj… Quelques hommes sont apparus pour les ateliers sur l’assemblage du cognac et la tonnellerie ainsi que l’artiste plasticien Jean Dometti.