Hier soir, les chais du château Lafite Rothschild, Premier Grand Cru Classé 1855 (Pauillac), accueillaient avec les Estivales de Musique en Médoc un concert du talentueux guitariste Thibault Cauvin. L’occasion pour le musicien bordelais de revenir sur les lieux où il a enregistré son dernier disque.

On savait que les chais étaient des lieux idéaux pour vinifier et conserver le vin. Il se confirme de plus en plus qu’ils peuvent avantageusement faire office de studio d’enregistrement ou de scène de spectacle. Preuve en a été donnée encore une fois hier soir au prestigieux château Lafite Rothschild, Premier Grand Cru Classé 1855 (Pauillac), dont les magnifiques chais réalisés par l’architecte espagnol Ricardo Bofill accueillaient un concert du guitariste Thibault Cauvin.

Cet artiste bordelais, qui a tout juste trente ans et a baigné dans la musique depuis sa plus tendre enfance (son père Philippe Cauvin est musicien et compositeur), a déjà un parcours impressionnant : il compte à son actif plus de 1 000 concerts donnés dans près de 120 pays et pas moins de 13 premiers prix internationaux.

Pour enregistrer son dernier album, consacré au compositeur espagnol Isaac Albéniz, le musicien globe-trotter a posé sa guitare durant l’été 2014 dans les chais du château Lafite Rothschild. L’album, intitulé « Le Voyage d’Albéniz », est sorti à automne dernier. Et comme un retour en source, Thibault Cauvin inaugurait hier soir sa saison 2015 sur les lieux mêmes où il a enregistré son disque. Ce concert était donné en partenariat avec les Estivales de Musique en Médoc, association qui, chaque été depuis 12 ans, organise le seul festival européen à présenter une programmation entièrement dédiée à de jeunes lauréats de concours internationaux (voir le programme 2015).

Après que les dernières notes de Thibault Cauvin se soient évanouies entre les barriques, les spectateurs qui ont pu conclure la soirée en dégustant le millésime 2001 du grand vin de Lafite Rothschild. Un autre genre de mélodie…

Le disque « Le Voyage d’Albéniz » peut être commandé sur le site officiel de Thibault Cauvin.

Mathieu Doumenge