Comme chaque année à Lyon a eu lieu le concours du meilleur gamay du monde, dont l’objectif est de mettre en avant les qualités de ce cépage, et de le promouvoir. Environ 80% de la production mondiale du gamay est en Beaujolais, et c’est la cuvée Fût de Chêne de Franck Chavy, en appellation Morgon, sur la célèbre parcelle de Corcelette, qui a emporté le titre pour 2019.

600 échantillons ont concouru, départagés par 130 dégustateurs de tous horizons, sur la base d’une grille de notation propre au cépage gamay, inspirée de celle créée par l’OIV.

Franck incarne la quatrième génération à l’œuvre au domaine familial, situé à Régnié-Durette, exploitant aujourd’hui dix hectares , et produit, depuis son premier millésime en 1991, les appellations Brouilly, Régnié, Morgon, beaujolais rosé, et Beaujolais blanc depuis l’année dernière.

Issue du terroir de Corcelette, figurant parmi les sept grands terroirs de l’appellation Morgon, dont le sol est majoritairement composé de sable, roche et gore, cette cuvée a été vinifiée avec une macération longue (vingt jours), et élevée pendant 12 mois en trois contenants différents issus de la tonnellerie bourguignonne : 500L, 350L et 215L.

2017 ayant été un millésime particulièrement chaud et sec, les arômes variétaux associés à ceux conférés par l’élevage donne un Morgon aux arômes de fruits noirs, d’épices et de moka représentatifs du gamay né et élevé dans ces conditions, apte à une garde pouvant aller jusqu’à dix ans.
Les profils des gagnants ne sont pas immuables d’année en année. Le gamay étant un cépage polymorphe, au-delà de ses caractéristiques intrinsèques, l’objectif du concours reste de mettre en avant ce cépage, dans toute sa diversité.

Tous les détails sur www.concoursgamay.com