(Photo JM Brouard)
(Photo JM Brouard)

Depuis hier et pour 3 jours se tient sur le parvis de l’hôtel de ville de Paris une grande manifestation organisée par l’Office National des Fôrets (ONF) en partenariat avec le groupe Charlois. L’occasion de (re)découvrir toute la magie du bois.

Dès l’arrivée sur le parvis de l’hôtel de ville, l’œil est irrépressiblement attiré par une grande tour en bois de 12 m de haut au sommet de laquelle des visiteurs admirent la vue. Façon mikado géant, cette structure a été édifié en seulement 2 jours et symbolise tout le regain d’intérêt depuis plusieurs années pour un matériau trop longtemps oublié. Car le bois a plus que jamais le vent en poupe. Les projets de construction en bois se multiplient à travers le monde, parfois pour des superstructures de plusieurs centaines de mètres de haut. La tour parisienne, construite par le groupe Charlois est plus modeste mais elle symbolise l’un de ses savoir-faire. Très récemment, ce groupe dont les origines bourguignonnes remontent aux années 1920, a en effet racheté l’entreprise « la cabane perchée » spécialisée dans la construction de cabanes dans les arbres. Une activité nouvelle, tout comme le lancement en 2016 d’une marque de cosmétiques « la chênaie » dont les produits sont fabriqués notamment à partir de sève de chêne. Deux activités originales et connexes qui viennent s’ajouter à celles, plus traditionnelles, de merranderie (la fente du bois pour produire des merrains destinés à être assemblés ensuite en tonneaux), de scierie (l’entreprise est l’un des principaux producteurs de traverse en bois pour les chemins de fer) et de tonnellerie.

Une présentation ludique de la forêt et de son exploitation

L’objectif de l’événement parisien, en accès gratuit, est avant tout de permettre aux citadins de mieux comprendre l’importance de nos forêts, la manière dont elles sont gérées au quotidien par les techniciens de l’ONF mais aussi la nature de son exploitation. Comme le rappelait une salariée de l’ONF, « il y a plus que jamais un désir de forêt dans notre pays, 700 millions de visites étant effectuées par an dans nos bois, dont 100 millions pour la seule Ile-de-France ». Les publics de tous âges pourront ainsi découvrir jusqu’à demain les différentes espèces d’arbre et d’animaux qui peuplent les massifs forestiers, comprendre les différents métiers qui permettent à nos forêts de respirer et d’être des lieux de promenade agréables. Mais aussi d’assister à des démonstrations de tonnellerie. Le groupe Charlois a en effet reconstituer un atelier en plein air où des professionnels fabriquent des tonneaux sous les yeux ébahis des visiteurs. Sans oublier bien évidemment la découverte des cosmétiques à base de chêne avec possibilité de repartir même avec des échantillons !

Jusqu’au 23 mars, parvis de l’hôtel de ville de Paris, de 9h à 18h