Depuis six ans, le 4ème grand cru classé de Margaux a entamé une véritable renaissance pour se repositionner parmi l’élite du Médoc. Un pari dans lequel 2015 tombe à point nommé.

2015 va-t-il permettre à Marquis de Terme de franchir une nouvelle étape pour rejoindre les très grands? « Indéniablement! » affirme Ludovic David, son directeur général. « Le potentiel de qualité est supérieur à 2014, mais aussi à 2009 et 2010. » La raison ? « Une symbiose accrue en 2015 entre connaissance du terroir, outil technique amélioré, et évidemment, qualité du millésime en termes agronomique et météorologique. » Et de détailler : « Nous avons enclenché depuis six ans une politique de gestion du vignoble sur une approche plus respectueuse des sols, orientée vers la qualité et la sélection parcellaire. Elle a été couplée à une politique forte d’investissements au chai avec la rénovation des outils techniques en deux phases, 2011 et 2012, et une refonte complète des vinifications et de l’élevage. » Le tout accompagné d’un « travail sur l’image de la marque. »

Résultat ? « Un vrai repositionnement qualitatif de Marquis de Terme au sein de l’appellation Margaux et des crus classés du Médoc. » Pour continuer sur cette voie, la propriété compte bien « jouer sur ce millésime 2015, avec un effet d’entraînement général sur la qualité et l’animation du produit. »