La maison de Champagne Ruinart vient de sortir, pour sa cuvée Blanc de Blancs, la collection « Miroir » : un repose-bouteille et un rafraîchissoir conçus par le designer Hervé Van der Straeten et produits en édition limitée.

Il y a quelques jours à Paris, la prestigieuse maison de Champagne Ruinart levait le voile sur sa collaboration avec le designer de renom Hervé Van der Straeten. Cet artiste « épris du mouvement et de la lumière », dont la galerie est située dans le quartier parisien du Marais, a signé pour Ruinart une collection exceptionnelle baptisée « Miroir » : un repose-bouteille (pour placer un flacon unique) et un rafraîchissoir (accueillant jusqu’à trois bouteilles pour conserver leur température) en métal argenté, aux lignes anguleuses et facettées, destinés aux tables contemporaines.

Produits en édition limitée
(50 exemplaires pour le rafraîchissoir), ces deux accessoires de grand luxe ont été réalisés dans la Manufacture Christofle, qui depuis 1830 perpétue un savoir-faire unique de haute orfèvrerie. Chaque pièce est signée de la main de l’artiste, et les rafraîchissoirs sont numérotés et poinçonnés. De véritables bijoux, qui ont pour ambition de célébrer et sublimer, « en volume et en matières, la luminosité et la pureté » du cépage chardonnay, qui compose le Ruinart Blanc de Blancs. La surface miroitante, les angles multiples du rafraîchissoir offrent autant de reflets à la robe or pâle et aux lignes sensuelles de la bouteille de champagne.

Avec cette collection « Miroir », Hervé Van der Straeten a souhaité aussi adresser un clin d’œil à l’histoire de la maison Ruinart : dont les vins étaient servis dans les plus grandes cours d’Europe dès sa création en 1729. Cette maison, qui est l’une des plus anciennes de Champagne, a fait du chardonnay son cépage de prédilection, qui trouve avec le Blanc de Blancs la plus pure de ses expressions.

Prix indicatif du repose bouteille : 130 €
Prix indicatif du rafraîchissoir : 6800 € (sur commande)