Retour sur quelques faits marquants de l’année 2021 dans les vignobles de la Vallée du Rhône

Les anniversaires des derniers crus : les 5 ans de Cairanne et les 10 ans de Rasteau

Cairanne, dotée d’une nouvelle bouteille syndicale depuis l’année dernière, fêtait cinq ans en tant que 17ème cru des Côtes-du-Rhône. L’appellation en a profité pour signer sa charte paysage et environnement en s’engageant notamment sur un programme de plantation d’arbres et en lançant le chantier d’une nouvelle maison des vins. La famille Fabre-Abeille du Château Mont-Redon, basée historiquement à Châteauneuf-du-Pape, a racheté dans l’AOC le mythique Oratoire Saint-Martin des frères Alary.

Pour fêter une décennie de cru, Rasteau a édité, à la suite d’un concours de création, une étiquette anniversaire pour un rasteau rouge en édition limitée.

Gel d’avril au Nord et incendie estival au sud

Plusieurs nuit de gel début avril ont atteint des records de température dans les vignes du Jura et du Rhône Nord, en particulier en Côte Rôtie, Condrieu et Saint-Joseph où certaines parcelles ont entièrement gelé. La colline de l’Hermitage  s’est couverte pour l’occasion de grosses bougies et des hélicoptères ont même été appelés en renfort pour tenter de remonter de quelques degrés les températures dans le vignoble.

A la mi-août , 250 hectares dont une cinquantaine de vignes ont été ravagés par un incendie à Beaumes-de-Venise, touchant une quinzaine de vignerons.

Côtes-du-Rhône et Ventoux se mettent au vert

A l’occasion de leur nouvelle campagne internationale, les Côtes-du-Rhône ont mis en avant à travers des portraits de vignerons et négociants les engagement du vignoble : garantir la transparence des pratiques, protéger la biodiversité, respecter les terroirs et préserver les ressources, transmettre un héritage.

L’AOC Ventoux a également affiché son ambition d’être pionnière en matière de développement durable en protégeant les forêts de son territoire, en réduisant ses émissions de CO2 et en développant l’attractivité œnotouristique du territoire.

L’opération graffiti de Crozes-Hermitage

Une communication originale et solidaire à Lyon en janvier, à Paris en avril pour Crozes-Hermitage. L’appellation a fait repeindre par des graffeurs les vitrines d’une dizaine de restaurants parisiens en attendant la réouverture des établissements ou pour accompagner l’activité de vente à emporter.