Une quarantaine de start-up seront accompagnées à Léognan, au Château Le Sartre racheté en 2017 par Bernard Magrez dans l’appellation Pessac-Léognan.

Jeunes pousses du vin, de la vigne ou de l’œnotourisme, à vos dossiers de candidature ! Bernard Magrez, propriétaire d’une quarantaine de domaines viticoles dans le monde (dont le Château Pape Clément en Pessac-Léognan, le Château La Tour Carnet en Médoc ou encore le Clos Haut-Peyraguey en Sauternes), vient officiellement de lancer le 20 juillet un incubateur pour start-up du secteur du vin, baptisé Start-Up Win (voir site officiel).
Dès la rentrée, près de quarante jeunes entreprises sélectionnées sur dossier seront accompagnées sur une période de six à vingt-quatre mois au Château Le Sartre, à Léognan, dans la région bordelaise. Le bâtiment du domaine, racheté en 2017 par l’homme d’affaires, doit accueillir dans son ancienne salle de réception transformée en open space quarante-deux postes de travail. Soit une trentaine de start-up, le reste des entreprises (quinze environ) étant suivies à distance ou accompagnées ponctuellement en fonction de leur stade de développement.

L’incubateur fera appel à des spécialistes de l’accompagnement des start-up à chaque cycle de leur vie (levée de fonds, développement commercial, recrutement…). “L’idée est de combiner l’expertise de ces intervenants avec l’expérience des équipes de Bernard Magrez dans le secteur du vin”, explique Sébastien Labat, en charge du projet. Les jeunes entrepreneurs bénéficieront également du réseau de Bernard Magrez pour les mises en relation.

Très porté sur l’innovation, Bernard Magrez possède son propre service de R&D pour ses vignobles, piloté par Arnaud Delaherche. Avec cet incubateur, l’homme d’affaires n’exclut pas la possibilité de participer aux levées de fond des start-up accompagnées. Une semaine après l’annonce du lancement de Start-Up Win, déjà onze porteurs de projet se sont manifestés, dont une start-up de Russie et une de Hollande.