Angélique de Lencquesaing (photo Solène Guillaud)
Angélique de Lencquesaing (photo Solène Guillaud)

Partenaire de longue date de Bordeaux Tasting, iDealwine, site leader de la vente aux enchères de vins en ligne, est de nouveau présent cette année avec beaucoup d’actualités. Rencontre avec Angélique de Lencquesaing, co-fondatrice et directrice générale déléguée de la société.

Actualité intense en cette fin 2019 pour iDealwine. Après une année record en 2018, le site leader des ventes de vins aux enchères, qui fêtera son vingtième anniversaire l’année prochaine, est sur tous les fronts. Dernier exploit en date, il y a quelques jours : une vente aux enchères records pour un lot inédit de 150 bouteilles du domaine de la Grange des Pères dans le Languedoc – dont une bouteille de 1992, premier millésime produit à la propriété, adjugé pour 5219 € à un amateur français. Deux autres bouteilles, des millésimes 1993 et 1994, ont été vendues pour plus de 1000 €. Un grand motif de satisfaction pour Angélique de Lencquesaing, énergique et souriante co-fondatrice et directrice générale déléguée de la société qui a fait partie, le 22 novembre dernier, des 50 entrepreneuses saluées par Women Equity. Ce palmarès annuel, piloté par Dunya Bouhacene et Sophie Nordmann et qui fêtait sa dixième édition, récompense les femmes qui, tout secteurs confondus, dirigent des entreprises comprises entre 4 et 150 millions d’euros de chiffres d’affaires (entre autres critères). Angélique de Lencquesaing a donc fait partie des 50 lauréates de cette année, au côté de deux autres femmes du vin et des spiritueux, Stéphanie de Boüard-Rivoa, à la tête du Château Angélus et Florence Oliet-Pontoizeau, directrice générale de la société Whiskies du Monde.

Reprise d’une activité de négoce

Au rayon des autres actualités d’iDealwine, Angélique de Lencquesaing met l’accent sur la réactivation en 2015 de la structure de négoce LMGV. Cette structure jouit désormais de nouveaux bureaux cours du Médoc à Bordeaux, et d’une force commerciale à plein temps incarnée par Quentin Maydieu. “Depuis 2015, nous avons constitué un solide réseau avec une cinquantaine de propriétés, allant des très bons rapports qualité-prix dans la gamme des Crus Bourgeois aux plus prestigieux crus classés bordelais comme Figeac ou Cheval Blanc”, expliquent Angélique de Lencquesaing et Quentin Maydieu. S’appuyant sur la plateforme iDealwine pour toucher les particuliers qui représentent 80% de sa clientèle, la structure de négoce s’adresse aussi aux professionnels (cavistes, hôtellerie restauration) en France et à l’étranger.

L’activité devrait donc se développer dans les années à venir, et les vins de Bordeaux continuer d’y occuper une place de choix, même si leur situation a considérablement évolué. Il y a presque 20 ans lorsque nous avons créé iDealwine, les vins de Bordeaux représentaient 80% de notre activité”, explique Angélique de Lencquesaing. “En 2017 on est passé sous la barre symbolique des 50% au premier semestre à 33%. Bien sûr entre-temps le gâteau a grossi, donc en valeur absolue Bordeaux n’a pas décliné, mais on a vu progresser les autres régions. Les amateurs élargissent le spectre de leurs intérêts, en particulier la nouvelle génération pour laquelle Bordeaux n’es pus qu’une option parmi d’autres”. Pour continuer de séduire ces consommateurs, Bordeaux et ses prescripteurs ont donc un gros travail de pédagogie à mener, sur les rapports qualité-prix comme sur le potentiel de garde. “Le bar à vins 228 Litres que nous avons ouvert à Paris en début d’année nous sert à cet égard de laboratoire”, poursuit Angélique de Lencquesaing. “Nous allons bientôt dresser un premier bilan de ce que les clients favorisent en termes de vins, mais nous nous efforçons d’y montrer que Bordeaux a beaucoup à offrir, notamment en faisant déguster de vieux millésimes”.

WineDex pour assurer la traçabilité des bouteilles

Composée d’insatiables passionnés, l’équipe d’iDealwine met un point d’honneur à défendre tous les vins, de Bordeaux et d’ailleurs, avec une activité très transversale – “disruptive” diraient certains – et une forte présence sur le digital et les réseaux sociaux, ce qui contribue indubitablement à son succès. Dernière innovation en date, la société a lancé en juin dernier un service de Blockchain grâce à la technologie WineDex, pour assurer une traçabilité irréprochable sur les bouteilles les plus coûteuses. En flashant une pastille apposée sur les bouteilles, les acheteurs peuvent ainsi accéder à une foule d’informations et de garanties sur le vin et son parcours jusqu’à eux. “Une façon de renforcer le caractère unique de chaque bouteille vendue”, précise Angélique de Lencquesaing.

Présente à Bordeaux Tasting une nouvelle fois, la société iDealwine fait déguster pendant tout le week-end une très belle sélection de vins de Bordeaux et d’ailleurs, avec possibilité de commander sur place. Une “bouteille mystère” est également dégustée trois fois par jour (11h30, 13h30 et 16H30 samedi ; 11h30, 13h30 et 16h dimanche).