Photo: I. Bachelard
Photo: I. Bachelard

Le Salon des Vins de Loire qui devait se tenir les 31 janvier et 1er février à Angers est reporté à 2023. Pour les autres salons qui devaient l’entourer en Anjou, certains se sont déplacés géographiquement, d’autres sont reportés au début du mois de Mars.

La décision est finalement tombée aujourd’hui, le Salon des Vins de Loire n’aura pas lieu en 2022, comme en 2021, au Parc des expositions d’Angers où elle était attendue les 31 janvier et 1er février. L’ensemble des exposants a été consulté sur différents scénarios possibles : 45% d’entre eux étaient prêts à maintenir le salon seul – sans ses fidèles voisins au sein du Parc des expositions La Levée de la Loire et Demeter, mais la majorité l’a emporté, qui s’est prononcée pour un report à 2023. La dernière édition, en 2020 avait accueilli 7 000 visiteurs venus à la rencontre de 357 exposants. Avec l’ensemble de ses animations professionnelles, Angers aurait dû réunir 1 200 vignerons, 13 000 visiteurs et 146 nationalités.

Soucieuse de maintenir un lien avec ses fidèles visiteurs et surtout d’assurer un service à tous les opérateurs de Loire, Destination Angers, organisateur du Salon a trouvé essentiel de proposer une journée en ligne sur l’application « Salon des Vins de Loire » le mardi 1er février. Au programme plusieurs « live » et l’ouverture de la marketplace. Les cuvées des exposants y seront présentées. Les visiteurs sont invités à se connecter dès le 24 janvier sur ce lien pour prendre rendez-vous avec les vignerons afin d’échanger en direct le 1er février.

Food’Angers, le festival grand public qui met à l’honneur la gastronomie et les vins de Loire, est lui maintenu du 28 janvier au 6 février, dans pas moins de 55 lieux, pour le plus grand bonheur des locaux.

Les Pénitentes maintient les dates et se relocalise dans le vignoble

Le salon Les Pénitentes a décidé de trouver d’autres locaux afin de maintenir le calendrier. « En mars dernier, avec le confinement, on avait ouvert six caves sur rendez-vous pour accueillir nos acheteurs avec quelques-uns des vignerons. Ce format a donné satisfaction, la qualité de l’accueil était bien meilleure, on a réparti le flux de visiteurs et donné plus d’attention à chacun qu’avec 1 500 entrés sur deux jours » explique Thierry Puzelat, créateur du Clos du Tue-Bœuf aux Montils. Les vignerons venus de France et du monde seront donc les 29 et 30 janvier répartis dans trois caves du Loir-et-Cher, chez lui, chez Pierre Olivier Bonhomme et chez Hervé Villemade. Dans le même temps, des voisins ont suivi le mouvement et décidé d’ouvrir aussi leurs caves pour accueillir d’autres domaines. Une centaine de producteurs feront ainsi déguster à moins de vingt kilomètres à la ronde.

Une grande partie du off reporté en mars

Depuis plusieurs jours les deux salons qui accompagnent depuis plusieurs années le Salon des Vins de Loire au Parc des Expositions d’Angers avaient décidé de repousser les dates en prenant le large. La Levée de la Loire, sous l’égide de LoireVinBio et Demeter (vins biodynamiques de toute la France) remonteront donc le fil de la Loire pour s’installer au Parc Expo de Saumur les dimanche 6 et lundi 7 mars. Ils seront ainsi au plus près de La Dive Bouteille, le salon d’obédience nature qui occupe les belles caves Ackerman à Saint-Hilaire Saint-Florent.