Photo : Canard-Duchêne
Photo : Canard-Duchêne

La Champagne bouge, la Champagne se réinvente et ne cesse de nous surprendre. La Maison Canard-Duchêne, présente aujourd’hui à l’événement Champagne Tasting organisé par Terre de vins à l’hôtel Salomon de Rothschild, vous propose de découvrir son tout premier brut nature, un blanc de noirs millésimé 2012. Pour mieux appréhender toutes les facettes de ce vin d’exception, elle a créé un coffret fromages composé en partenariat avec la Maison Androuët.

Chez Terre de vins on accorde beaucoup d’importance aux accords champagnes/fromages au point que notre magazine lui consacre une rubrique spéciale à chaque numéro. Longtemps pourtant les gastronomes les ont négligés considérant sans doute le fromage comme la parenthèse rustique du repas, celle où, sans avoir besoin de cuisiner des accords compliqués, on goûte le produit brut du terroir, et où parfois aussi les hôtes en profitent pour se rassasier quand le plat précédent, très raffiné mais peu copieux, ne leur a pas permis de manger à leur faim. Cette réputation peu sophistiquée que le fromage traînait depuis l’Antiquité (le cyclope Polyphème se nourrit de lait caillé) a amené à écarter le champagne, produit de luxe, des accords potentiels. Quelle erreur ! Heureusement, la roue a tourné et le fromage a fini par conquérir les cœurs, au point que certains préfèrent même se passer de dessert pour conclure le repas en son aimable compagnie, parfois un peu odorante il est vrai… Le champagne de son côté milite pour un luxe décontracté et cherche des alliances avec des produits plus simples. La Maison Canard-Duchêne propose ainsi un coffret de cinq fromages affinés par la Maison Androuët à Paris pour sa cuvée V2012.

L’assemblage de ce blanc de noirs fait la part belle aux grands crus de la face sud de la Montagne. « On est vraiment sur un vin très délicat, avec des arômes de framboise presque spiritueuse. C’est tout à la fois dynamique et vineux, frais et ample. Le millésime 2012, année mûre, supporte très bien le zéro dosage. Mais cela reste une cuvée pour les vrais amateurs de champagne » confie Laurent Fédou, le chef de caves.

L’association avec ces fromages met en évidence de nouvelles facettes du vin. Le Persille de Tignes élaboré avec la technique du caillé broyé (comme le Cantal), et affiné pendant huit mois, souligne la salinité de la cuvée et sa très belle minéralité. Sa couleur blanchâtre et sa texture friable ne rappelle-t-elle pas la craie brute des coteaux champenois ? Le Mont Vully, fromage volcanique venu de Suisse, présente lui aussi un point commun avec le champagne : sa croûte à pâte pressée a été frottée au marc de pinot. Chez le Brie de Melun, on retiendra les notes de champignon, de bois et de cave qui prolongent l’aromatique de ce champagne encore fruité vers des arômes plus évolués qu’il connaîtra peut-être dans dix ans. Le Brillat Savarin est un fromage dont la Maison Androuët peut être fière d’avoir relancé la mode. Sa chaire beurrée vient révéler l’aspect crémeux du champagne, tandis que l’acidité du vin tranche à merveille son gras. Enfin, le Brebis du Lochois de Jeanne Galinet sur des notes légèrement herbacées forme un joli renvoi à la fraîcheur du champagne. Pour la réussite de cette expérience, le mieux est de se passer de pain. Nul ne l’ignore : en amour, le bonheur à deux ne dure que le temps de compter jusqu’à trois et on risquerait de dénaturer la pureté de ces accords.

Photo : Canard-Duchêne

Prix du coffret : 70 €

sur réservation téléphonique :

Maison Androuët 23 rue de la Terrasse – 75017 Paris 01 47 64 39 20

Maison Androuët 13 rue Daguerre 75014 Paris 01 40 47 53 03

www.canard-duchêne.fr