La maison Camus lance cet été un superbe flacon qui renferme un cognac spécialement conçu pour la mixologie. Pour cela, la Maison est allée puiser dans ses origines, son histoire et sa géographie, à savoir dans son domaine du cru des Borderies.

C’est dans cette partie de l’AOC Cognac que Camus a commencé à écrire son histoire dans la région, avant de conquérir le monde. Des membres de la famille vivent toujours aujourd’hui dans ce cru. Les raisins de ce cognac sont exclusivement issus du domaine familial de 188 hectares et la technique de distillation a voulu optimiser les esters et limiter les fortes teneurs en alcool. Il en ressort une eau-de-vie très florale, afin de jouer la carte de la mixologie. La méthode de production se nomme Intensity. Et cette méthode commence à la vigne avec des sélections parcellaires sur les plus forts potentiels aromatiques. Les raisins sont ensuite vinifiés, distillés et vieillis séparément.

A propos de la distillation, la Maison Camus utilise pour ce cognac des vins très riches en lies avec une sélection maximale de têtes pour un cognac très sec. Au final, le flacon délivre des cognacs de 3 à 8 ans. Au nez, l’eau-de-vie est très florale avec des notes de brioche et de vanille. L’attaque est ronde avec des arômes torréfiés, d’écorces d’orange et de cannelle. Parmi les cocktails suggérés, citons le Sazerac Special Dry avec 50 ml de Borderies Special Dry, 10 ml d’absinthe, un morceau de sucre et deux traits de Peychaud’s Bitters. Enfin le grand succès réside aussi dans la conception d’un flacon magnifique que l’on a envie d’offrir et de s’offrir. Il est inspiré des flasques de voyage par un élégant bouclier en aluminium avec des finitions de cuivre, rappelant l’alambic charentais.

Camus Borderies Special Dry : 88 € les 50cl.