Accueil Cure de jouvence pour le Bordeaux Rosé

Cure de jouvence pour le Bordeaux Rosé

Auteur

La
rédaction

Date

05.06.2013

Partager

« Des étudiants aussi punchy que les ventes de Bordeaux Rosé ». Voilà le slogan que passait le syndicat des Bordeaux et Bordeaux supérieurs aux écoles supérieures bordelaises dans le cadre de leur grande opération de promotion déployée dans le Sud-Ouest pour remettre le bordeaux rosé au goût du jour. Il y a plus de 6 mois, un appel d’offre avait été lancé par le syndicat visant à rechercher de nouvelles idées de campagnes de promotion du Bordeaux rosé destinées aux jeunes. Le concept : associer les étudiants afin de leur proposer de créer de nouvelles campagnes de promotion du vin rosé de Bordeaux, en se soumettant à un concours, où seuls les meilleurs projets seraient retenus. Un jeu auquel les étudiants se sont prêtés volontiers, puisque le syndicat a enregistré près de 515 participants représentant 25 écoles différentes, enseignant aussi bien le marketing que le commerce, le design ou encore la mode.

« Que l’on soit spécialisé en vins et spiritueux ou pas, le travail en groupe sur un projet comme celui-ci est de toute façon intéressant. Bien que notre groupe n’ait malheureusement pas pu mener son projet jusqu’au bout, cela leur a permis de rencontrer des professionnels du secteur : cavistes, producteurs, etc… ce n’est pas une perte de temps pour eux ! », confie Nicolas Bibeyran, professeur de marketing et responsable du BTS technico-commercial de la Maison Familiale Rurale de Vayres, lors de la soirée de remise des prix du concours qui s’est déroulée le mois dernier dans les chais de Castel.

Un verre de bordeaux rosé à la main (oblige !), certains étudiants revenaient sur les premières difficultés à monter un projet de promotion ayant pour sujet le vin. « Nous n’imaginions pas les difficultés de concevoir une campagne de promotion, dans le cadre actuel de la loi Evin. En même temps, il faut faire preuve d’originalité et de créativité, pour pouvoir contourner les interdits.. », raconte le groupe des étudiants de l’école ECRAN (à Mérignac) enseignant les arts appliqués en design et multimedia. Loi Evin qui ne semble d’ailleurs pas effrayer le syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieurs, dans la réalisation de son spot de promotion des Bordeaux Rosés (épisode 2) montrant une place de la Bourse résolument jeune et dynamique, envahie de jeunes débouchant et dégustant du Bordeaux rosé. Ce support de communication est diffusé largement sur tous les canaux web (réseaux sociaux, YouTube, sites des vignerons…) mais aussi projeté lors des opérations de promotion du syndicat, telle que la soirée de remise des prix aux écoles bordelaises, mais aussi Vinexpo, où il sera de nouveau projeté sur grands écrans dans quelques semaines, à Bordeaux.

Alors que les ventes de bordeaux rosés connaissent une augmentation de 7 %, Bordeaux reste majoritairement, chez les étudiants, associée à ses vins rouges et blancs. « Je pense que les apéros étudiants continuent de se dérouler avec des alcools plus forts. Mais cela permet de proposer autre chose… Même si je préfère un verre de blanc ou de rouge à table, peut-être que je penserai maintenant au rosé à l’apéritif », sourit un étudiant de l’école BEM, participant au concours.

Les lauréats du concours avaient été classés en cinq catégories :

Catégorie Design
Gagnant, école ECRAN, design et multimedia (Sébastien Portalier, Leslie Tavernier)
Second, école ECRAN (Hugo Lebourgeois, Charlotte Faurie)
Coup de Coeur, Ecole de Communication Visuelle (Amandine Perier, Laure Pons)

Catégorie Marketing
Gagnant, école IPC (Marie-Charlotte Queyrens, Charlotte Roumiguie et Kevin Monfeugas)
Second, école Digital Campus (Thibault Vincendeau et Leaticia Schiano di Lombo)
Coup de Cœur, école BEM (Elise Deremaux et Tommy Delbos)

Catégorie Mode
Gagnant, école IBSM (Laura Venin)
Second, école ESMOD (Elodie Cohendet, Hugo Bassani)
Coup de Cœur, école IBSM (Marjolaine Gandon)

Catégorie Commerce
Gagnant, école IPC (Elodie Barthelemy, Indrani Lavie, Sébastien Château)
Second, école IPC (Juliette Chaventre, Adrien Coho, Audrey Bertolini)
Coup de Cœur, IPC (Arnaud Girault, Charlène Sadeghi, Li Chong)

Catégorie Événement
Gagnant, école BEM (Quentin Monnier)
Second, école ESGCF (Sébastien Doue)
Coup de Cœur, école BEM (Marie Touhami)

Ecoles participantes bordelaises
BEM – ESARC – ESGCF – CREASUD – EFAP – ICART – FORMASUP – IBSM – L I M A – IPC VINS – DIGITAL CAMPUS – ESMOD BORDEAUX – ECRAN – INSEEC – ECV – INSTITUT VAYRES
Ecoles participantes parisiennes
ECOLE DE CONDE – FORMAMOD – MODE ‘ ESTAH – ECV – ISCPA

Articles liés