(photo Clément L'Hôte)
(photo Clément L'Hôte)

Derrière l’impressionnant record de la pièce de charité, c’est le résultat global de l’édition qui a dépassé toutes les attentes ce dimanche 13 décembre.

Un grand soulagement. Voilà le sentiment partagé dans les halles de Beaune ce dimanche 13 décembre au soir. Après la sécheresse de l’été, le second confinement et le report de l’événement, les Hospices de Beaune ont accumulé les coups durs et craignaient un flop. Mais cette 160e édition offre à la Bourgogne viticole un bilan inespéré.

Deuxième meilleur résultat de l’histoire

L’ensemble de la vente réalise un produit de 13,4 millions d’euros (sans frais), après la vente des 630 pièces (fûts de 228 litres), soit environ 20 200 € la pièce (sans frais). C’est le deuxième meilleur résultat pour les enchères du domaine des Hospices de Beaune. On s’approche du record de 2018, établi à 13,9 millions d’euros, pour 843 pièces.

Les grands crus toujours plus inaccessibles

Hormis le cas exceptionnel de la pièce de charité, cette année neuf cuvées ont enregistré un résultat record, dont sept grands crus. Parmi eux, le Clos de la Roche cuvée Cyrot-Chaudron. Sa première pièce a été adjugée à 131 000 euros sous les applaudissements des d’acheteurs.

Ludivine Griveau : “Je suis heureuse tout simplement”

Éreintée mais tout sourire après cette année hors norme, la régisseuse des Hospices ne cache pas sa joie : “Année inoubliable, décidément, les moments que cette 160e Vente des vins nous permet de vivre sont inouïs et témoignent d’une générosité mondiale incroyable. Je remercie bien sûr mes équipes aux vignes et en cuverie sans qui toute cette réussite ne serait pas possible. Je remercie vivement tous nos acheteurs, merci pour notre Hôpital. Ce soir, je suis juste heureuse, tout simplement.”

Albéric Bichot, “un message de la Bourgogne viticole”

Après le dernier coup de marteau, le responsable de la maison Albert Bichot a encore les yeux rougis et la voix qui tremble. En achetant la pièce de charité à 660 000 € pour le compte d’un “ami chinois qui souhaite rester anonyme”, il bat un record et atteint son objectif. “On avait une petite idée derrière la tête. Cela faisait des mois qu’on voulait envoyer ce message de la Bourgogne viticole.” À nouveau premier acheteur de la vente, la maison Albert Bichot a acquis cette année 95 pièces pour un total avoisinant les 2,3 millions d’euros.

François Poher : “j’en ai pleuré”

Encore sous le choc après cette série de records, le directeur des hospices de Beaune et donc de son hôpital a tenu à rendre hommage aux personnels hospitaliers, bénéficiaires de la pièce de charité cette année. “À Beaune, une aide soignante, Marie-Cécile, a perdu la vie à cause de la Covid. Malgré cela, ses collègues ont continué à y aller. Cette pièce de charité, ce record, j’en ai pleuré. Pas seulement pour l’argent, mais pour la symbolique qu’il y a derrière. Ça donne une force que vous ne pouvez pas imaginer.”