(photos Hospices de Beaune et BIVB / Aurélien Ibanez)
(photos Hospices de Beaune et BIVB / Aurélien Ibanez)

Parmi les 33 grands crus de Bourgogne, c’est l’un des plus discrets. Pourtant, les yeux du monde entier se tourneront vers lui ce dimanche 15 novembre, lors des enchères des Hospices de Beaune. Le vin le plus célèbre de la vente, celui de la pièce de charité, est issu de cette appellation. Zoom sur cette pépite de la Côte de Nuits.

Avec sa terre épaisse d’à peine 30 centimètres et ses gros blocs de pierre, le Clos de la Roche porte bien son nom. Cauchemar des charrues, mais rêve de dégustateur, ce grand cru s’étale sur 17 hectares à Morey-Saint-Denis, entre Chambolle et Gevrey. Un terroir extrêmement calcaire, qui produit des vins à la fois puissants et élégants. Des vins “affirmés, graves et profonds”, pour le bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne, qui décrit “une étoffe tannique dense et une richesse aromatique qui convient aux gibiers à plumes”.

Parmi les grands crus les plus abordables…

Certains le comparent au Chambertin. On a pourtant là un inclassable. “On le reconnaîtrait parmi 1000 autres !”, assure Grégory Patriat, vinificateur du domaine Jean-Claude Boisset. Lauréat du prix du meilleur vin rouge de l’International Wine Challenge pour son Clos de la Roche 2012, il fait partie des ardents défenseurs de ce vin “à l’aromatique très particulière”, qu’il qualifie de “poudrée”. L’une des clefs pour l’apprécier : la patience. “On a ouvert un 2002 récemment, c’était beau, mais encore jeune…” En somme, une “pépite”, aussi qualitative mais moins en vue que ses illustres voisins : le clos de Tart et le clos des Lambrays. Parmi les très courus grands crus bourguignons, le Clos de la Roche fait d’ailleurs partie des plus abordables, si l’on peut employer ce terme.

… plus pour longtemps ?

Une relative discrétion, qui risque d’être mise à mal, ce dimanche 15 novembre, lors des ventes des Hospices de Beaune. Pour sa pièce de charité, l’hôpital vigneron a donc fait le choix d’un Clos de la Roche, climat les Froichots. “Nous avions dans l’idée de faire quelque chose de spécial pour cette 160e vente, et de s’orienter vers l’un des grands crus de la Côte de Nuits, qui n’avait jamais été mis à la vente auparavant”, confiait en septembre Ludivine Griveau, régisseuse du domaine des Hospices.

Entonnés dans un fût de chêne du Château de Chambord, et vendus au profit des agents hospitaliers, ces 228 litres de Clos de la Roche 2020 des Hospices de Beaune pourraient bien exciter la curiosité des acheteurs et atteindre de nouveaux sommets. En 2019, la pièce de charité (un Corton-Bressandes) avait atteint 260 000€. Loin de celle de 2015 (Corton-Renardes), qui avait propulsé l’enchère à 480 000€. Un record remis en jeu ce dimanche.

Clos de la Roche grand cru – carte d’identité
Région : Bourgogne
Vignoble : Côte de Nuits
Commune : Morey-Saint-Denis
Classement : Grand Cru
Superficie : 16,89 ha
Nombre de propriétaires : une trentaine