(photo AFP)
(photo AFP)

En pleine crise sanitaire, l’on pouvait craindre pour la tenue de cet événement phare de l’année viticole. Il n’en est rien puisque rendez-vous est pris le dimanche 15 novembre prochain, avec toutefois quelques conditions particulières.

Comme chaque année depuis plus d’un siècle et demi, le domaine des Hospices de Beaune mettra aux enchères de grands vins de Bourgogne pour pouvoir récolter des fonds pour financer les œuvres de charité des hospices de la ville. Et comme depuis 2005, c’est la prestigieuse maison de vente aux enchères Christie’s qui en sera l’organisateur. Évidemment, un événement de cette ampleur a nécessité des présentations en amont aux clients potentiels. Christie’s est donc parti à la rencontre des acheteurs traditionnels, qu’ils soient Européens, Asiatiques ou bien encore Américains. Cette année, la vente s’annonce extraordinaire au sens premier du terme. Tout d’abord, parce que le nombre de visiteurs attendus sera limité, crise sanitaire oblige. Une grande partie des habitués seront donc présents en ligne et pourront passer leurs enchères. Certains se sont déjà manifesté auprès de Christie’s en transmettant des ordres, une situation tout à fait encourageante d’après la Direction de la Maison.

Des vins de grande qualité et de l’inédit

Ce seront donc pour ce nouvel opus pas moins de 630 pièces de vin qui seront proposées aux enchères, représentatives comme à l’accoutumée de toute la diversité des climats de Bourgogne. 156 pièces de blancs et 474 pièces de rouges qui s’annoncent là aussi de très belle qualité. 2020 a été une année très précoce (les vendanges se sont déroulées entièrement en août, du 18 au 29) avec un état sanitaire des raisins presque parfait, la pression des maladies cryptogamiques ayant été contenue. Les vignes n’ont en outre pas connu de situation caniculaire comme cela avait été le cas en 2019 et la vinification a été adaptée par Ludivine Griveau, la régisseuse du domaine. Pour les rouges notamment, les macérations pré-fermentaires à froid ont été plus longues que d’habitude afin de conserver un maximum de fraîcheur fruitée dans les vins (les macérations à chaud de fin de fermentation alcoolique ayant pour leur part été écourtées). Et bien sûr, à anniversaire exceptionnel, il fallait une pièce des Présidents exceptionnelle. Cette année, c’est donc un grand cru inédit qui aura l’honneur d’être représenté, le Clos de la Roche. Une approche micro-parcellaire au sein même de ce prestigieux grand cru a été adoptée afin d’obtenir la substantifique moëlle. Les fonds récoltés par la vente de cette pièce si particulière iront dans leur intégralité à la Fédération Hospitalière de France. Une aide au personnel hospitalier plus que bienvenue dans un contexte extrêmement délicat. Gageons que Marc Lavoine, même à distance (ses enregistrements pour The Voice sur TF1 ne lui permettront pas d’être présent in situ du fait du risque de COVID) réussira à faire monter très haut les enchères et qu’il sera aidé en cela par certains de ses amis artistes. Il se murmure qu’il va tenter d’embarquer ses amis Florent Pagny et Pascal Obispo dans l’aventure, eux qui avaient sorti un single en hommage aux soignants et dont les revenus leur ont été entièrement été reversés.