Maison spécialisée dans les enchères de vins en ligne, iDealwine ajoute une corde à son arc en proposant depuis cette semaine une offre de spiritueux en achat direct sur leur site.

En moins de 20 ans, la société iDealwine est devenue la référence incontournable de ventes aux enchères sur internet. 1er acteur européen et 2ème au niveau mondial, sa réputation a été bâtie sur sa capacité à attirer des acheteurs et des vendeurs du monde entier à la recherche de crus spéciaux, parfois introuvables. Assez naturellement, certains de ces vendeurs ont donc commencé à proposer sur le site, en plus de leurs vins, certains alcools dont les prix battent depuis quelques temps des records. En 2017, Idealwine a ainsi adjugé un whisky japonais Karuizawa 33 ans « 1980-2013 » pour 4693€. Une somme folle qui en dit long sur le dynamisme d’un marché qui intéresse un nombre croissant de collectionneurs et d’amateurs. Rien que ces 2 derniers mois, plusieurs bouteilles ont également tutoyé les sommets. Un autre Karuizawa de 30 ans cette fois-ci vendu 3891€ le 17 octobre ou bien encore une Fine de Bourgogne 1996 du domaine de la Romanée-Conti partie pour 1581€ le 24 octobre. A mesure que les semaines passent, l’engouement ne se dément pas pour les bouteilles de prestige.

Comme le rappelle Angélique de Lencquesaing, co-fondatrice et associée d’iDealwine, « la demande est forte notamment pour les maisons qui ont fermé, à l’instar des bouteilles de vin issues de domaines ou de producteurs disparus ». Dans la même logique que l’offre de vin proposée en achat direct sur le site, une sélection resserrée de spiritueux peut donc désormais être acquise également en marge des enchères. A un mois de Noël, voilà de bien belles idées de cadeaux. Parmi les 43 références, on retrouve un whisky sherry oak Kavalan (89€), un Cognac Vieille XO Fine Champagne AE DOR (138€) et même un original whisky savoyard « Hautes Glaces Moissons Single Rye » (84€). Tout cela n’est qu’un début. Si les prochaines ventes aux enchères confirment les tendances déjà observées, « le catalogue pourrait encore s’étoffer » nous explique Jean-Baptiste Martin, à l’origine de la sélection. Rendez-vous donc fin novembre / début décembre pour une vente aux enchères annoncée comme exceptionnelle avec une sélection de Cognacs rares, certains remontant au XIXème siècle.

www.idealwine.com