Accueil [J-3] Les Grands Crus Classés de Saint-Emilion à Paris

[J-3] Les Grands Crus Classés de Saint-Emilion à Paris

Auteur

La
rédaction

Date

13.06.2014

Partager

Lundi 16 juin, « Terre de Vins » et l’Association des Grands Crus Classés de Saint-Emilion organisent une dégustation d’exception au Pavillon Wagram, à Paris. 44 châteaux viennent pour la première fois à la rencontre du grand public.

La très prestigieuse Association des Grands Crus Classés de Saint-Emilion s’ouvre au grand public. Lundi prochain, Terre de Vins et l’Association des Grands Crus Classés de Saint-Emilion organisent une dégustation exceptionnelle au Pavillon Wagram, à Paris. Châteaux de Pressac, Faugères, Fombrauge, Fonroque, Grand Corbin-Despagne … 44 propriétés feront partager des millésimes prêts à boire ou à garder précieusement, de 2003 à 2011. Suivez ce lien pour réserver vos places.

François Despagne (château Grand Corbin-Despagne, présent avec le millésime 2011) et vice-président de l’Association des Grands Crus Classés de Saint-Emilion, expose à « Terre de Vins » ses attentes trois jours avant ce rendez-vous de prestige.

C’est la première année que cette dégustation est ouverte au grand public. Pensez-vous que cela contribue à rendre les Grands Crus Classés de Saint-Emilion plus accessibles ?
Je trouve très important d’aller à la rencontre du grand public. Il faut nous montrer, faire goûter nos vins, prouver la qualité. Avec 44 propriétés centralisées dans un même lieu, les visiteurs peuvent aisément déguster une belle palette de crus, de plusieurs millésimes. Il n’y a rien de mieux que la rencontre pour comprendre un vin. Elle permet d’établir un lien de proximité, de mettre un visage sur un cru, de discuter, d’avoir des réponses à ses questions. Nous sommes encore des propriétés familiales à taille humaine.

C’est aussi une façon de prouver que « Grand Cru Classé » ne veut pas dire inabordable en termes de prix ?
Il faut faire comprendre qu’il y a des Grands Crus Classé à des prix encore abordables. La plupart des vins présentés sont commercialisés autour de 30-40 €. C’est déjà un budget, j’en suis conscient. Mais compte-tenu de la qualité de nos vins, ça reste un prix raisonnable. Nous ne sommes pas aux 500 € ou 1000 € de certains.

Cette dégustation, c’est une bonne façon de cultiver le marché français ?
L’export c’est une chose. Mais il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Il faut conserver une diversité de clients. Nous devons entreprendre un vrai travail de fond pour re-séduire les marchés européens. On ne peut et ne doit pas négliger le marché français. Ces consommateurs sont les ambassadeurs de nos vins. A Grand Corbin Despagne, notre marché est hexagonal à 40%. La propriété marque sa présence, nous étions déjà aux Bordeaux et Lille Tasting.

Les vins proposés par les 44 propriétés présentes vont du millésime 2003 à 2011. Pourquoi une telle ampleur de millésimes ?

Nous avons laissé aux propriétés présentes la totale liberté quant au choix du millésime. Certains préfèrent présenter des vins à maturité, tels que le 2003 ou le 2007. D’autres ont préféré amener le millésime 2011 actuellement mis en marché. Cette variété démontre la capacité des Grands Crus à vieillir dans le temps, mais aussi celle de ces vins à être bus jeunes, sur le fruit avec des aliments différents. C’est bien de désacraliser les Grands Crus Classés de Saint-Emilion.

Propos recueillis par Laura Bernaulte

Dégustation au Pavillon Wagram, à deux pas de l’Arc de Triomphe, le lundi 16 juin de 18h30 à 21h30. Entrée 12 €. Pavillon Wagram – 47, avenue de Wagram, 75017 PARIS.

Articles liés