Largement implanté en Côte Chalonnaise et en Côte de Beaune, le Château de Santenay est dorénavant un propriétaire qui compte en Côte de Nuits : Gevrey-Chambertin, Chambolle-Musigny premier cru et Clos Vougeot. Il s’installe au royaume des plus prestigieux pinots noirs par la grande porte.

Depuis quelques années, le Château de Santenay cherchait à développer son domaine en Côte de Nuits. C’est chose faite avec la reprise de 7,5 hectares en appellations village et premiers sur Gevrey-Chambertin, Chambolle-Musigny premier cru et Clos Vougeot grand cru. S’y ajoute une parcelle en Bourgogne Côte-d’Or. Essentiellement tourné vers la Côte chalonnaise (Mercurey), le château de Santenay diversifie donc sa gamme vers le haut et s’étend dorénavant sur 95 hectares.

Son propriétaire dispose certes d’une solide assise financière : le Château de Santenay a été intégré à CA Grands Crus, société qui regroupe les propriétés viticoles du Groupe Crédit Agricole ; mais avoir les moyens d’une acquisition et l’opportunité de la concrétiser sont deux choses bien différentes en Bourgogne…

Ces acquisitions s’inscrivent dans une volonté d’apporter un nouveau souffle à cette propriété ancienne possession du Duc de Bourgogne Philippe le Hardi. Jean-Philippe Archambaud, ex-directeur de Simonnet-Febvre (Chablis) a rejoint le Château en début d’année dans cet objectif. La direction générale de tous les vignobles de CA Grands Crus est, elle, assurée par Anne Le Naour.

L’équipe de direction peut s’appuyer sur un travail de fond de replantation du vignoble mené depuis une vingtaine d’années, ou encore une connaissance plus fine des parcelles dans le but de mieux valoriser le riche patrimoine de terroirs du château.

Des récents investissements ont également été menés en cave : cuves inox thermorégulées adaptées aux parcellaires, pressoirs de nouvelle génération, etc. La montée en puissance du château de Santenay sera donc à suivre de près.