L’artiste qui est également designer a été choisi par la maison Dom Pérignon pour réinventer, le temps d’une série limitée, l’image du célébrissime millésimé. A découvrir pendant quelques semaines seulement aux Galeries Lafayette à Paris.

C’est l’une de ses légendes de la musique dont on croit tout connaître tant ses chansons ont fait danser le monde entier. Eh bien force est de constater que Lenny Kravitz sait encore surprendre le public après des décennies dans la lumière. Mais pas forcément là où on l’attend le plus. Sa créativité, il l’a cette fois-ci mise à profit de la maison Dom Pérignon. Car l’homme est aussi un designer qui a créé son propre studio à New York en 2003. Son challenge ici : donner une nouvelle identité visuelle à une bouteille iconique pour deux champagnes, le Vintage 2008 et le rosé Vintage 2006. De loin, l’illusion est trompeuse car les codes du blason habituellement apposé sur la bouteille sont respectés. Pourtant, en se rapprochant un peu, l’étiquette se fait plus vibrante qu’à l’accoutumée. C’est en effet le métal qui a été choisi par Lenny Kravitz pour énergiser le flacon. De l’étain martelé brillant doré pour le 2008 et d’un rose électrisant pour le rosé 2006. Le coffret reprend évidemment lui aussi ces ondulations créées par le métal avec un rendu très élégant. Des coquetteries qui siéent à merveille à cette cuvée iconique et qui réjouira les amateurs. Sans (trop) se ruiner pour autant, la maison ayant décidé de les proposer à un prix supérieur de 20€ seulement à la version habituelle, 190€ pour le Vintage 2008 et 360€ pour le rosé Vintage 2006 (contre respectivement 170€ et 340€ en temps normal).

Des magnums rarissimes et une cave unique

Ces éditions limitées sont présentées depuis quelques semaines et jusqu’au 5 janvier au 1er étage du magasin historique des Galeries Lafayette à Paris. Pour l’occasion, Lenny Kravitz a également imaginé une splendide table noir et or pour les dégustations. Sans hésitation, la pièce maîtresse de ce pop-up corner qui a vocation à rapprocher Dom Pérignon du grand public. Posé tel un écrin chic, cet espace circulaire semi-ouvert est un lieu de présentation des cuvées mais aussi et surtout de dégustation. A toute heure, les clients ou personnes de passage peuvent venir s’offrir une pause et prendre un verre de l’un ou l’autre des vintages. Des sommeliers se relaient en permanence pour accompagner l’amateur dans cette découverte ou redécouverte. Pour magnifier encore cette expérience, il est aussi possible d’associer aux vins du caviar de la maison Kaspia ou bien encore du tarama à la truffe. Un éveil des sens qui permet d’appréhender différemment le champagne. Les 10g de caviar impérial baeri, d’excellente qualité, sont par exemple proposés à 20€. Ils offrent un voyage des sens et subliment la complexité, la salinité et l’onctuosité de texture du vintage 2008. Pour aller plus loin, 3 ateliers de 45 minutes (95€ chacun) sont proposés le jeudi soir. Un atelier culinaire qui permet de découvrir des accords mets-vins pointus. Un atelier œnologique pour plonger plus en profondeur dans l’univers de Dom Pérignon et notamment son concept de Plénitude. Un atelier olfactif imaginé avec la maison Guerlain pour associer des odeurs et des arômes.

Enfin, pour rêver à quelques semaines de Noël, 3 magnums en édition limitée de Vintage 2008 sont proposés au pop-up corner, au prix de 2500 €. Les seuls pour toute la France, tous signés de la main de Lenny Kravitz. Si vous optez plus simplement pour une bouteille, un service de gravure personnalisée du blason est offert sur place. Et pour les plus fortunés, Dom Pérignon propose d’acquérir un ensemble de 180 bouteilles retraçant 20 ans de l’histoire de la maison, de 1988 à 2008, parfois en magnum voire mathusalem. Une folie absolue qui n’a presque pas de prix. Enfin si, 130 000€…