Il se passe toujours quelque chose du côté de Saint-Estèphe, qui plus est lors de beaux week-ends printaniers. La semaine dernière, il fallait se rendre au Château Tronquoy Lalande, ce bijou de Saint-Estèphe, pour croiser du beau monde.

C’était la 13ème édition du prix littéraire Saint-Estèphe dans lequel, depuis 6 ans, est intégré un prix jeunesse « École Michel Vidou ». Cette année, le prix littéraire « Saint-Estèphe du Château Tronquoy Lalande » a été décerné à Sarah Maeght pour son roman Les Imbattables aux éditions JC Lattès. Martine Mandé, qui organise ce prix, a salué cette « jeune auteure pleine de talent qui nous plonge dans une histoire pleine d’optimisme et de bienveillance avec une écriture fluide et rafraîchissante ». Ensuite, le prix « Saint-Estèphe » a été remis à Corinne Javelaud pour son ouvrage Les petits papiers de Marie-Lou publié aux éditions Calmann-Lévy« l’amour et l’intelligence triomphent », assure Martine Mandé. C’est Mireille Dumas qui a été consacré par le prix « Saint-Estèphe du Récit » avec Rencontres inoubliables Vie privée, Vie Publique (Éditions du Cherche-Midi) tiré de son expérience télévisuelle. Le Prix « Saint-Estèphe du Polar  » a été décerné à Richard Roulet pour son ouvrage Manzana Verde aux éditions À Contresens. Trois autres prix ont été remis, le prix du Jury, du Terroir et de la Jeunesse, respectivement à Patrick Azzurra (En amont, éditions Passiflore), à Norbert Chadourne (Le Fusil, Jamano éditeur) et à Anne Franchet (Un seul vœu, Lom Editions). Après avoir salué tout le talent de ces auteurs et avoir une pensée pour Maryse Wolinsky qui aimait Saint-Estèphe, Martine Mandé a donné rendez-vous aux amoureux de la littérature pour le 2 octobre prochain à la 14ème édition de Lire dans le Vignoble