(photo Guillaume Bouvy)
(photo Guillaume Bouvy)

En préambule de l’événement Lyon Tasting, qui se tient ce week-end au Palais de la Bourse de Lyon, la Cave de Tain l’Hermitage faisait (re)découvrir cette semaine aux amateurs la beauté de ses terroirs du Rhône Nord.

Ce jeudi soir, la Cave de Tain l’Hermitage était présente au restaurant Georges Five, au cœur du Vieux Lyon. La soirée avait pour objectif de faire découvrir les terroirs à travers des dégustations uniques, issues de 40 sélections vinifiées. « Nous nous sommes dotés d’un nouvel outil de vinification, qui a coûté un peu plus de 10 millions d’euros. Cette soirée est l’occasion de découvrir ou redécouvrir une sélection de 15 vins de la colline de l’Hermitage, à travers la dégustation de certains d’entre eux. Exceptionnellement, nous avons isolé les vins par parcelle, sans assemblages. Ils ne seront pas vendus, étant actuellement au stade d’expérimentation » a précisé David Quillin, ambassadeur de la cave de Tain. Cette soirée était l’une des trois organisées en France, et l’une des douze en Europe.

4 coopératives, 280 vignerons, 100% producteurs

La présentation exhaustive des vins a notamment mis en avant leur typicité, aussi bien historique, géologique qu’œnologique. En termes d’appellations, la colline est composée à 50% de Crozes, le reste étant partagé entre Crozes-Hermitage, Hermitage, Saint-Joseph, Cornas et Saint-Péray (le seul à n’être qu’en blanc). A noter que la Cave de Tain possède des vignobles en propre (Crozes-Hermitage, Cornas et Saint-Péray), dont 22 Ha en Hermitage. Comme l’a rappelé David Quillin : « l’Hermitage et l’assemblage vont ensemble, peu de parcellaire est effectué ».

Si le nom Hermitage a été classé en 1937, la première appellation remonte à 1650. La production a toujours été réalisée en micro-parcellaire. A l’origine, le vin était produit en marge de l’agriculture (abricots, cardons, poireaux…).

Durant cette soirée, les participants ont pu déguster des vins de 2015 :
– Saint-Péray, Fleur de Roc, blanc
– Hermitage Grand Classique, blanc
– Hermitage, Au Cœur des Siècles, blanc : parcelle unique de vieilles vignes issue de Marsanne de près de 100 ans
– Hermitage, Thouet, rouge
– Hermitage, Coteau de Puits-Gambert, rouge : seule parcelle au Nord qui se trouve de l’autre côté du Rhône, et dont la colline n’a subi aucune intervention humaine.
– Hermitage, Meal-La Croix, rouge : moins de 4000 bouteilles ont été produites
– Hermitage, Meal, rouge
– Hermitage, Hermite, rouge

La soirée s’est terminée par la dégustation d’un Gambert de Loche rouge, 2011, étant l’assemblage de toutes les parcelles. Pour clore la dégustation et ce voyage gustatif, la Cave de Tain a proposé un Hermitage Grand Classique de 2007.

Retrouvez les vins de la Cave de Tain pendant LYON TASTING, les 14 et 15 octobre.