Choisi pour célébrer le “Royal Wedding” entre le prince Harry et Meghan Markle, le champagne Pol Roger reste incontestablement l’élu de la cour britannique pour célébrer les grands événements.

Meghan Markle et le prince Harry se sont dit “oui” ce 19 mai 2018. Une petite réunion de 600 convives triés sur le volet, qui ont pu lors du dîner servi au château de Windsor déguster la cuvée brut non millésimée de la Maison Pol Roger à Épernay.

Pol Roger qui n’en est évidemment pas à son coup d’essai puisqu’elle dispose du “Royal Warrant Appointment” de la reine Elizabeth II qui lui permet d’avoir les faveurs de sa majesté tout comme Bollinger, Krug, Lanson, Laurent-Perrier, Louis Roederer, Moët & Chandon, Mumm et Veuve Clicquot.

Si rien n’a été dévoilé sur les vins servis lors du repas, on peut légitimement présumer que d’autres bulles britanniques ou californiennes faisaient partie de la fête.

Rappelons qu’en 2011 lors du mariage du prince William et de Kate Middleton, c’était la cuvée extra-brut de Pol Roger qui avait été servie lors de l’apéritif en l’honneur des jeunes mariés.

Winston Churchill, premier ministre de la reine Elizabeth II en 1952, voyait en Pol Roger l’adresse la plus délectable du monde. Une histoire de longue date avec la monarchie britannique qui appuie encore son statut “de roi des vins”, “vins des princes”.