Le premier numéro de l’année 2021 arrive cette semaine dans les kiosques. Au sommaire : le Languedoc côté bio, de la gourmandise à foison, de belles rencontres de Bordeaux à la Bourgogne en passant par la Provence et le Rhône.

La page de 2020 – qui avait occasionné tant de jeux de mots autour du vin – est désormais tournée. Mais les soubresauts qui seront à jamais associés à cette funeste année ne sont pas près de disparaître. Pour entamer 2021 sur une note positive malgré tout, Terre de Vins n°69 arrive en kiosques avec son lot de bonnes ondes et de bonnes résolutions. “C’est à chacun d’apporter sa pierre à l’édifice collectif”, nous rappelle Sylvie Tonnaire dans son éditorial.
Côté environnement, la “révolution verte” est en marche et, alors que se profile dans quelques jours le salon Millésime Bio (en version digitale pour cause de Covid-19), le comité de dégustation a passé au crible plus de 200 vins du Languedoc bénéficiant d’une certification environnementale.
Côté restauration, l’heure est plus que jamais au soutien des établissements et des chefs qui se battent pour maintenir leur entreprise à flots, dans un contexte sinistré depuis plusieurs mois. En espérant pour bientôt la réouverture des restaurants, Terre de Vins consacre son sujet cuisine à L’Observatoire, la table gastronomique du Gabriel à Bordeaux, auréolée en début de semaine d’une étoile au Guide Michelin.
Côté filière, parce que le monde du vin aura toujours besoin de sang neuf et de forces vives, le traditionnel dossier formations de début d’année vient mettre un coup de projecteur sur les nouvelles voies et les perspectives qui s’ouvrent aux jeunes désireux de rejoindre cette grande famille.
Nathalie Delattre, sénatrice de la Gironde, s’est installée “sur le divin” pour un entretien dans lequel elle confirme son engagement pour la défense de la filière vin.

Gourmandises et belles rencontres

Également au sommaire de ce numéro : un retour sur le palmarès du Tour des Cartes Occitanie, première déclinaison régionale du concours des meilleures cartes des vins organisé par Terre de Vins ; une plongée dans les secrets d’une très belle maison de Cognac, Delamain ; une saga en Bourgogne avec la famille Picard ; une rencontre avec Matthieu Rollin et Nicolas Seffusatti, le duo derrière la maison Cassagne et Vitailles dans l’Hérault ; un entretien avec Matthieu Potin, récemment sacré Meilleur caviste de France ; des pépites de grenache déclinées dans toutes les couleurs ; d’autres pépites en Duché dUzès, une appellation du Rhône méridional à suivre de près ; des trésors d’Armagnac à (re)découvrir ; des idées d’accords avec la tête-de-moine (c’est un fromage) ; des idées de cocktails pour l’hiver ; des vins bio de Marcillac, appellation aveyronnaise qui vient de fêter ses 30 ans ; une escapade provençale dans les Coteaux d’Aix ; une “première gorgée”… de vin avec Philippe Delerm ; et la traditionnelle chronique de Pierre Arditi. C’est tout ? Mais non : un cahier spécial consacré au dynamisme des coopératives vient compléter ce numéro foisonnant.

Terre de Vins n°69. 132 pages, 6 euros.
Abonnements sur abonnement.terredevins.com
Lire le numéro en version numérique sur kiosque.terredevins.com