Le nouveau numéro de Terre de Vins arrive cette semaine dans les kiosques. Au sommaire, les 100 meilleures cartes des vins en France, une sélection de blancs de Bordeaux “chics et pas chers”, et une rencontre avec Pierre Lurton, figure de proue du château d’Yquem.

“Depuis l’aube de la Seconde Guerre mondiale et son plan massif d’arrachage, rarement le vignoble hexagonal n’aura connu un tel amoncellement de nuages : menaces de hausse des taxes Trump, incertitude post-Brexit, coup de frein du marché chinois forcé par le coronavirus”. Dans son éditorial, Rodolphe Wartel, directeur de Terre de Vins, dresse un état des lieux pour le moins morose de la filière vin française. Heureusement, il n’y a pas que de la grisaille en vue. Comme le printemps qui approche, des éclaircies se profilent à l’horizon.

Parmi les motifs d’espoir, il y a le dynamisme de la restauration française, récemment saluée par le Tour des Cartes. Le nouveau numéro de Terre de Vins revient sur les 100 établissements qui ont été salués pour la qualité de leur carte des vins.

Le blanc à l’honneur, de Bordeaux à Chablis, de Sancerre à Crozes

Egalement au sommaire de ce numéro : une sélection de blancs en AOC Bordeaux « chics et pas chers », idéaux pour accompagner vos premiers apéritifs en terrasse et vos premiers barbecues.

Pierre Lurton, l’homme qui dirige Château d’Yquem et Château Cheval Blanc, s’est allongé « sur le divin » pour une interview en toute intimité. La traditionnelle saga nous emmène à Chablis, remonter l’histoire de la famille Brocard. Mathilde Chapoutier, qui incarne la relève d’une grande famille du vin dans le Rhône Nord, est aussi à l’honneur, ainsi que René Milan, jeune vigneron des Alpilles.

Quoi d’autre ? Des pépites de Crozes-Hermitage en blanc et en bio, une sélection de grenaches gris, une escapade à Sancerre, une world escapade dans le vignoble d’Arménie, et une escale gourmande à Nîmes, au Wine Bar le Cheval Blanc mené de main de maître par le sommelier Michel Hermet. Sans oublier la chronique de Pierre Arditi ! Un vent de fraicheur se lève, finies la grisaille et la morosité.

“Terre de Vins” n°64, 132 pages, 6 €.
Abonnez-vous en suivant ce lien
Lisez le magazine en format numérique en suivant ce lien