(Photo Studio Tonelli)
(Photo Studio Tonelli)

Depuis maintenant trois années, l’équipe de l’émission Top Chef vient tourner “Objectif Top Chef” dans ce 3ème grand cru classé du Haut-Médoc. Ce concours permet de sélectionner le cuisinier amateur qui pourra participer à Top Chef. Caroline Frey, la propriétaire de La Lagune, se réjouit.

Quand le monde de la cuisine et celui du vin se côtoient sur petit écran. Caroline Frey, la propriétaire du château La Lagune, voit dans cette émission l’occasion de faire vivre au château et à ses équipes une expérience enrichissante : “pendant un mois, ils installent un village. Il y a plus d’une centaine de personnes. Nous avons pas mal de locaux disponibles” pour faciliter le tournage. Beaucoup d’épreuves se font en extérieur, pour lesquelles “la cour du château est mise à disposition. Mais les interviews se font dans différentes parties du château”. Les épreuves de sélection se font avant les vendanges, au moment où l’activité du château est plutôt calme ; si bien que “les dégustations se font dans le cuvier”. Une cohabitation plutôt sereine, durant laquelle chacune des équipes est curieuse de l’autre. Caroline Frey précise : “c’est assez impressionnant de voir la technique et l’organisation qu’il y a derrière cette émission. Ce n’est pas beaucoup de contraintes pour nous car ils sont très bien organisés. Toute l’équipe a plaisir à les recevoir et il faut que chacun apporte sa pierre à l’édifice”. Ce mois d’été “est devenu un vrai rendez-vous que tout le monde attend. On a tissé des liens avec les gens de Top Chef”.

En prime, ce tournage permet de recevoir des grandes figures de la gastronomie mais aussi de futurs chefs prometteurs. “Nous avons reçu Regis Marcon, Pierre Gagnaire. Et Camille Delcroix, le vainqueur 2018″, précise Caroline Frey. “Cela créé des liens”.

La rigueur de la Loi Evin et le charisme de Philippe Etchebest

Bien que la loi Evin se montre très scrupuleuse sur le fait de mettre en avant la production d’un grand cru classé, Caroline, ambassadrice du Médoc, est bel et bien à l’écran pour accueillir les protagonistes, et voit tout de même des raisons de se féliciter : “indirectement, ça fait toujours parler de la région et de Bordeaux. Il y a de très beaux plans sur le vignoble et sur le château, qui est nommé de temps en temps”.

Quant à la personnalité de Philippe Etchebest, figure de proue de l’émission, Caroline Frey décrit un personnage “assez impressionnant : il a un regard ultra perçant et je n’aimerais pas être à la place des candidats. Mais il est très agréable et dynamique. Il est engagé et cette année je l’ai senti préoccupé par ce qui se passe dans le monde de la restauration”. Quant à son rapport avec les candidats, “il est capable d’emmener les gens dans une zone où ils vont donner le meilleur d’eux-mêmes. Il aime trouver la clé pour que les gens se fassent violence “.
Sur un plan plus personnel, Caroline se souvient du jour où sa fille est allée saluer le chef réputé. “Il a beaucoup impressionné ma fille qui a 9 ans maintenant. Quand elle lui a serré la main elle était tellement impressionnée qu’elle a regardé par terre. Etchebest lui a alors dit : ‘Mademoiselle c’est dans les yeux qu’on regarde’. Mais il lui a dit sur un ton sympathique. C’était un bon conseil. Je pense qu’elle s’en souviendra jusqu’à la fin de ses jours”.

L’occasion de regarder ce lundi soir 12 octobre à 18h40 sur M6 “Objectif Top Chef” tourné au Château La Lagune.